12 avril 2013 / 11:54 / il y a 4 ans

LEAD 1-Bourse-Les SSII plombées par les perspectives d'Infosys

* Infosys lance un avertissement sur son CA 2013-2014

* Une illustration du durcissement des conditions de marché-trader

* Infosys chute de 21%

* Capgemini perd 4%, Steria 3,6% et Atos 2,6% (Actualisé avec nouveau commentaire)

PARIS, 12 avril (Reuters) - Les sociétés de services informatiques sont plombées vendredi après-midi par le nouvel avertissement lancé par l‘indien Infosys, qui suscite doutes et interrogations chez les investisseurs pour l‘ensemble du secteur sur fond de durcissement des conditions de marché.

A 13h40, Capgemini abandonne 4% à 34,28 euros, plus fort recul de l‘indice CAC 40 dans des volumes représentant 1,2 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. Steria perd 3,6% à 11,51 euros et Atos 2,6% à 52,03 euros.

Au même instant, le CAC 40 perd 1,02%, l‘indice du secteur européen des groupes technologiques 1,13% et l‘allemand SAP 1,27%.

Infosys a dévissé de 21% à Bombay.

“Même si les difficultés d‘Infosys sont propres au groupe indien qui multiplie les déceptions depuis plus d‘un an, ses perspectives plombent le secteur des SSII car elles illustrent un durcissement des conditions de marché”, commente un trader en poste à Paris.

Infosys, numéro deux indien des services informatiques, a une nouvelle fois pris de court les investisseurs en faisant état de perspectives nettement inférieures aux attentes, ce qui ne laisse pas de susciter des interrogations sur la pertinence d‘une nouvelle stratégie.

Le groupe indien vise pour son exercice fiscal 2013-2014, débuté ce mois-ci, une croissance de 6% à 10% en dollar contre une prévision d‘au moins 12% de la part des analystes.

“La perspective semble assez conservatrice, ce qui est inquiétant. L‘exercice 2013 n‘a également pas été très bon pour Infosys”, commente K.K. Mital, directeur des services de gestion de portefeuille chez Globe Capital.

Au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2012-2013 clos fin mars, Infosys a dégagé un bénéfice net de 23,9 milliards de roupies (335 millions d‘euros) contre 23,16 milliards un an plus tôt et 23 milliards attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. (voir ) (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below