Bourse-Steria en hausse, moins de craintes sur le refinancement

mardi 9 avril 2013 16h15
 

PARIS, 9 avril (Reuters) - L'action Steria figure parmi les plus fortes progressions de l'indice SBF 120 mardi après-midi à la Bourse de Paris, les craintes entourant la situation financière du groupe de services informatiques s'estompant après sa journée investisseurs.

A 16h04, le titre gagne 2,71% à 10,98 euros, deuxième plus forte hausse du SBF 120 (-0,26%) derrière Plastic Omnium (+3,31%).

Lors de sa journée investisseurs, la semaine dernière à Toulouse, Steria a dit viser pour 2016 un chiffre d'affaires supérieur à 2,0 milliards d'euros, une marge opérationnelle d'au moins 8% et une dette financière nette inférieure à 150 millions d'euros, contre respectivement 1,8 milliard d'euros, 6,4% et 143 millions d'euros en 2012.

"Le titre se paye sur des niveaux très bas à cause des craintes sur le refinancement de la société, en particulier à travers une augmentation de capital. Ces craintes ne se justifient plus aujourd'hui, le niveau de dette nette attendu pour cette année étant parfaitement gérable", commente un analyste à Paris.

Le groupe, qui est valorisé 350 millions d'euros en Bourse (-23% depuis le début de l'année), se paye 4,8 fois ses résultats attendus pour les douze prochains mois (PE) et 0,7 fois sa valeur comptable (PB), contre en moyenne un PE de 13,1 et un PB de 2,3 pour ses principaux concurrents européens, selon des données Thomson Reuters.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipe une dette nette de 221 millions d'euros à fin 2013 pour Steria, à qui la police danoise vient de confier la conduite d'un programme biométrique sur huit ans. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)