La BoE encourage les banques à rester prudentes sur les bonus

vendredi 5 avril 2013 11h38
 

LONDRES, 5 avril (Reuters) - Les banques britanniques doivent continuer à veiller à ne pas verser des bonus et des dividendes excessifs, afin de ne pas miner leurs efforts pour reconstituer des coussins de capital de sécurité, estiment des responsables de la Banque d'Angleterre (BoE).

"Les banques devraient continuer à faire preuve de retenue quant aux distributions et aux rémunérations", a jugé le Comité de politique financière (FPC) de la BoE au cours de sa réunion de mars, dont le compte-rendu a été publié vendredi.

Le FPC a demandé la semaine dernière aux banques britanniques de lever 25 milliards de livres de capitaux supplémentaires d'ici la fin de l'année, pour absorber les futures pertes éventuelles sur prêts.

Le compte-rendu de la réunion de mars témoigne de l'inquiétude de certains membres du FPC, qui estiment que la levée demandée risque d'être encore insuffisant et que des "assurance" supplémentaires se justifieraient.

La reconstruction des capitaux des banques britanniques, affectées par la crise financière et le versement d'amendes élevées pour faute grave, est une étape essentielle pour que RBS et Lloyds, actuellement contrôlée par l'Etat, soit de nouveau entièrement privatisées d'ici les élections législatives de 2015.

RBS, Lloyds et deux autres banques, HSBC et Barclays, détiennent à elles quatre 74% des dépôts au Royaume-Uni. (Huw Jones et William Schoberg; Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)