Luxe-La clientèle touristique moins nombreuse dans les magasins

mardi 2 avril 2013 16h55
 

* Moins de touristes dans plus de la moitié des magasins interrogés

* La demande de la clientèle européenne fléchit aussi

* Le froid a joué

par Pascale Denis et Astrid Wendlandt

PARIS, 2 avril (Reuters) - A Paris, Milan ou Londres, la clientèle touristique se fait moins nombreuse dans les magasins de luxe, signe d'un possible tassement d'une demande qui a largement contribué à l'essor du secteur.

Les grands noms du luxe pourraient commencer à souffrir d'une moindre frénésie d'achats en provenance d'Asie mais aussi d'une crise qui n'en finit pas en Europe.

Dans 23 magasins visités par Reuters la semaine dernière à Paris, Milan et Londres, plus de la moitié des vendeurs avaient observé une baisse du trafic ces derniers mois. Certains ont évoqué un tassement provenant de la clientèle chinoise, d'autres des clients européens.

Chez Louis Vuitton, première marque mondiale de luxe (groupe LVMH ), Gucci (groupe PPR ) ou Christian Dior à Paris, Jimmy Choo ou Ermenegildo Zegna à Londres ou Valextra à Milan, l'affluence n'était plus la même.

"Après la fashion week d'octobre dernier, le soufflé est tombé. Nous avons moins de Chinois qu'auparavant et avec la clientèle locale, c'est plus difficile", commente une vendeuse chez Louis Vuitton.   Suite...