Kingfisher a limité les dégâts en 2012 et augmente son dividende

mardi 26 mars 2013 11h23
 

LONDRES, 26 mars (Reuters) - Le titre Kingfisher grimpe en Bourse mardi matin, le numéro un européen des magasins de bricolage ayant annoncé une hausse de son dividende après un résultat annuel en repli mais conforme aux attentes.

Le groupe britannique, qui détient notamment l'enseigne B&Q en Grande-Bretagne et les magasins Castorama et Brico Dépôt en France, s'est également dit "confiant dans ses perspectives" malgré des conditions de marché qui lui semblent "encore difficiles".

A 10h00 GMT, l'action Kingfisher progressait de 1,69% à 288,1 pence, affichant l'une des plus fortes hausses de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300. Avec ces gains, le titre revient en territoire positif sur l'année.

Kingfisher, sous le coup de mouvements de change défavorables, d'une conjoncture économique déprimée et d'une météo contrariante, a vu son bénéfice imposable reculer de 11,4% à 715 millions de livres (844 millions d'euros) au cours de l'exercice fiscal 2012-2013, clos le 2 février.

Le chiffre d'affaires du groupe, qui exploite un millier de points de vente dans huit pays, a baissé de 2,4% à 10,57 milliards de livres, les ventes à magasins constants reculant dans ses trois principaux marchés que sont la Grande-Bretagne, la France et la Pologne.

La division française a fait un peu mieux que le groupe dans son ensemble avec un chiffre d'affaires en hausse de 0,3%, à 4,2 milliards de livres. A magasins constants, les ventes des magasins français ont reculé de 1,6% sur la période.

"L'année a été difficile, marquée par l'impact défavorable des variations de change, par des pluies record au Royaume-Uni et par une baisse de l'activité sur chacun de nos trois principaux marchés", déclare Ian Cheshire, directeur général de Kingfisher, cité dans un communiqué.

"(Mais) notre bilan affiche une trésorerie nette positive, nous avons augmenté notre part de marché et nous avons généré un profit économique pour nos actionnaires."

Le groupe va verser un dividende en hausse de 7% au titre de l'exercice 2012-2013, à 9,46 pence par action.

Kingfisher est le numéro trois mondial des magasins de bricolage derrière les américains Lowe's et Home Depot . (James Davey, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)