Saint-Gobain va fermer une usine de pare-brise en Belgique

lundi 25 mars 2013 14h45
 

PARIS, 25 mars (Reuters) - Saint-Gobain a annoncé lundi son intention de fermer une usine de pare-brise de voitures en Belgique pour faire face à la baisse des commandes, ce qui devrait entraîner le licenciement des 263 salariés du site.

"Cette intention de fermeture fait suite à la profonde dégradation du marché automobile en Europe", a indiqué dans un communiqué la filiale Saint-Gobain Sekurit, rappelant que les immatriculations de voitures neuves avaient chuté de 24% en cinq ans en Europe.

La décision a été annoncée en conseil d'entreprise extraordinaire. L'usine, située à Auvelais, dans la province de Namur, travaillait notamment pour le site Ford de Genk, dont le constructeur américain a annoncé la fermeture d'ici la fin 2014.

Selon le site du quotidien La Libre Belgique, lalibre.be, des salariés de l'usine ont installé lundi matin un barrage filtrant devant l'entreprise pour protester contre la décision de Saint-Gobain.

Numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction, le groupe a annoncé fin février la mise en place d'un nouveau plan d'économies pour faire face à la dégradation de la conjoncture en Europe, notamment dans le vitrage automobile. (voir ) (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)