14 février 2013 / 07:23 / il y a 5 ans

LEAD 2-Pernod Ricard confirme ses objectifs, malgré la France

* La croissance organique atteint 5% hors effets "techniques"

* Le résultat opérationnel dépasse les attentes

* Bonne tenue des ventes dans les émergents et aux Etats-Unis

* Nette hausse du titre en Bourse (Actualisé avec commentaires, cours)

par Pascale Denis

PARIS, 14 février (Reuters) - Pernod Ricard a confirmé jeudi son objectif de progression de résultat opérationnel annuel après un premier semestre marqué par d'importants effets de base défavorables et un plongeon de ses ventes en France.

Le numéro deux mondial des spiritueux a vu son chiffre d'affaires progresser de 6% en données publiées à 4,907 milliards d'euros (un chiffre proche du consensus Reuters de 4,95 milliards) au cours des six premiers mois de son exercice 2012-2013 qui sera clos le 30 juin.

Sa croissance organique a été limitée à 3%. La bonne tenue des ventes dans les pays émergents (+14%) et aux Etats-Unis (+9%) a été contrebalancée par un plongeon (-28%) en France - qui représente 11% du chiffre d'affaires - et une baisse de 4% en Europe de l'Ouest, qui pèse pour environ 37% des ventes et où la conjoncture reste déprimée, notamment en Espagne (-9%).

Mais sans tenir compte des effets "techniques" liés à des surstockages effectués en France il y a un an ainsi qu'au décalage calendaire du nouvel an chinois (plus tardif cette année), la croissance organique ressort à 5% au premier semestre.

Au seul deuxième trimestre, elle atteint 5%, en ligne avec celle du premier trimestre.

Le français, propriétaire de l'anis Ricard, du cognac Martell, de la vodka Absolut ou du whisky Chivas Regal, signe ainsi une performance comparable à celle de son concurrent britannique Diageo, numéro un mondial du secteur dont les ventes ont augmenté de 5% à taux constants entre juillet et décembre 2012. (voir )

En France, en dehors des effets "techniques", les ventes ont limité leur recul à 11% sur le semestre.

RÉSULTATS JUGÉS SOLIDES

Le résultat opérationnel courant a atteint 1,46 milliard d'euros, dépassant le consensus Reuters de 1,42 milliard, et signant une croissance interne de 1% mais de 7% hors effets "techniques".

Fort de ces chiffres, Pernod a confirmé son objectif d'une croissance organique de 6% de son résultat opérationnel annuel.

"Les résultats sont très satisfaisants, hors effet France et nouvel an chinois", note un analyste qui salue surtout la performance en Asie au deuxième trimestre, où la croissance organique a été de 12% alors que les effets du nouvel an chinois seront décalés.

La progression de 7% du résultat opérationnel hors effets techniques témoigne aussi, selon lui, d'une nouvelle amélioration du "mix" liée à la poursuite de la stratégie de montée en gamme.

Ces chiffres ont été bien accueillis à la Bourse de Paris, où le titre gagne 2,58% à 96,48 euros à 10h30, dans un marché quasi inchangé (+0,05% pour l'indice CAC 40 ).

Les analystes de Goldman Sachs estiment pour leur part, dans une note, que la prévision du groupe reste prudente, notamment au regard de la progression de 7% qui serait intervenue hors effets "techniques".

"Le consensus se situe aux alentours de 7,3% de croissance pour l'opérationnel et nous sommes à 8,7%", disent-ils.

Le résultat net affiche une hausse de 6% à 847 millions d'euros.

* Le communiqué de Pernod Ricard :

link.reuters.com/tuc95t

* La présentation :

link.reuters.com/jac95t (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below