Nestlé s'attend à ce que 2013 soit aussi difficile que 2012

jeudi 14 février 2013 07h35
 

VEVEY, Suisse, 14 février (Reuters) - Nestlé a annoncé jeudi s'attendre à ce que 2013 soit aussi difficile que 2012 mais a fait état d'une amélioration de ses ventes à la fin de l'an dernier après un troisième trimestre décevant.

Le groupe suisse, numéro un mondial de l'alimentation, a enregistré sur l'ensemble de 2012 une croissance organique de ses ventes de 5,9%, conforme aux attentes des analystes financiers, un chiffre qui implique une légère amélioration au quatrième trimestre après la croissance de 5% de juillet-septembre.

La croissance en Asie, Océanie et Afrique, des régions qui représentent environ 20% de ses ventes, ressort à 8,4% sur 2012. L'activité dans cette zone avait été affectée notamment au troisième trimestre par des catastrophes naturelles aux Philippines, des troubles sociaux en Egypte et les sanctions internationales visant l'Iran.

Constatant que "l'environnement paraît tout aussi difficile en 2013 qu'en 2012", Nestlé dit prévoir pour cette année une croissance organique de 5% à 6%, une amélioration de ses marges et une hausse de son bénéfice par action courant à changes constants.

* Le communiqué de résultats: link.reuters.com/kub95t (Emma Thomasson, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)