LEAD 2-Renault-DRH et syndicats jouent les prolongations

mardi 12 février 2013 22h58
 

* L'accord que Renault souhaitait obtenir mardi n'a pas encore été trouvé

* Nouvelle séance de négociations mardi prochain

* La direction fait des concessions sur les détachements et Flins

* Accord sur le plan social chez PSA (Actualisé avec fin des discussions chez Renault)

par Gilles Guillaume et Gérard Bon

PARIS, 12 février (Reuters) - Renault n'a pas bouclé l'accord de compétitivité qu'il espérait signer mardi avec ses syndicats et leur a donné rendez-vous mardi prochain pour une nouvelle séance de négociations.

La dixième séance de discussion qui s'est tenue à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), officiellement de la dernière chance, n'a pas permis aux négociateurs de la direction et des organisations syndicales de parvenir à un accord bien qu'elle se soit prolongée jusqu'après 21 heures.

"Dans les semaines à venir, ce projet va faire l'objet de réunions de négociation nécessaires sur le texte de l'accord", a déclaré le constructeur automobile dans un communiqué. "Il sera ensuite présenté pour consultation au comité central d'entreprise et dans les comités d'entreprise des filiales concernées, préalable à la signature entre les organisations syndicales et le président du groupe Renault, Carlos Ghosn".

Une porte-parole de Renault a précisé au téléphone qu'un nouveau rendez-vous de négociation était fixé pour mardi prochain.   Suite...