LEAD 1-Edenred-La dévaluation au Venezuela pèsera sur 2013

lundi 11 février 2013 09h47
 

* La dévaluation entraînera une baisse du CA 2013 de 1,3%, et de l'EBIT de 2,4%

* L'action Edenred cède 1,51%, Sodexo recule de 0,43% (Actualisé avec cours de Bourse, note d'analystes et impact Sodexo)

PARIS, 11 février (Reuters) - Edenred a annoncé lundi que la dévaluation de la devise envisagée par le gouvernement au Venezuela aurait pour effet une baisse de 1,3% sur le chiffre d'affaires 2013 du groupe.

Ces mesures affecteront également le résultat d'exploitation courant 2013, qui devrait baisser de 2,4%, et le résultat courant après impôt part du groupe, qui devrait reculer de 1,5%, a précisé dans un communiqué l'inventeur du ticket restaurant, ajoutant que ces mesures n'auront pas d'impact sur les résultats de l'exercice 2012.

En réaction à cette annonce, le titre reculait de 1,51% à 23,84 euros en Bourse vers 09h30, tandis que l'indice CAC 40 était au même moment quasi stable.

Selon une note Exane BNP Paribas, l'impact sur le bénéfice par action devrait toutefois être mécaniquement limité par l'effet d'une poussée inflationniste. L'exposition du groupe au Vénézuéla est par ailleurs peu conséquente, précise la note.

Selon Exane BNP Paribas, l'impact sur Sodexo, dont les filiales au Vénezuela représentent 2,7% de son résultat d'exploitation courant et 1,5% de son bénéfice net, sera là aussi "négligeable".

L'action du spécialiste de la restauration collective et des titres de services prépayé reculait de 0,43% à 67,16 euros.

Le gouvernement vénézuélien a annoncé vendredi 8 février son intention de procéder à la dévaluation de 32% du bolivar fuerte. (voir )

La parité avec le dollar est désormais de 6,3 bolivars pour un dollar contre 4,3 bolivars en 2003 lors de l'instauration du contrôle des changes par Hugo Chavez pour contrôler la fuite des capitaux.

Cette mesure devrait être officialisée mercredi 13 février. (Catherine Monin, édité par Jean-Michel Bélot)