Telecom Italia manque son objectif d'endettement net

vendredi 8 février 2013 10h18
 

MILAN, Italie, 8 février (Reuters) - Telecom Italia a annoncé vendredi avoir manqué son objectif d'endettement net pour 2012, après avoir vu ses bénéfices affectés par une récession durable en Italie et un ralentissement de la croissance au Brésil et en Argentine.

Le groupe, qui annonce également un nouveau report du processus de vente de sa filiale de télévision Telecom Italia Media, a réduit sa dette nette ajustée à 28,3 milliards d'euros à la fin 2012, alors que son objectif était de 27,5 milliards d'euros.

"Le groupe continue à chercher à réduire sa dette grâce à une génération solide de trésorerie, qui va aider le financement du développement, que nous jugeons crucial, d'infrastructures de réseau en Italie et à l'étranger", a déclaré dans un communiqué Franco Bernabe, administrateur délégué de Telecom Italia.

Franco Bernabe a ajouté que des réductions de coûts avaient permis au groupe à maintenir son résultat opérationnel brut (Ebitda) au niveau de ses objectifs pour 2012. Le cashflow libre a augmenté de plus de 10% l'an dernier, à 6,47 milliards d'euros.

La compagnie italienne a enregistré en 2012 un Ebitda en baisse de 4,2% à 11,67 milliards d'euros et un déclin de ses revenus de 1,5% à 29,5 milliards d'euros, tous deux sous les prévisions des analystes.

Les revenus en Italie de Telecom Italia ont baissé de 5,8% et, au cours du dernier trimestre 2012, les ventes de TIM , sa filiale brésilienne, ont ralenti à un niveau sans précédent.

Vers 9h20 GMT, le titre Telecom Italia cédait 0,82% à 0,6675 euro alors que l'indice regroupant les valeurs télécoms européennes gagnait 0,61%. (Danilo Masoni, Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)