Scania-Ventes en berne en Europe, l'Amérique latine en renfort

mercredi 30 janvier 2013 10h33
 

STOCKHOLM, 30 janvier (Reuters) - Le constructeur suédois de poids lourds Scania a annoncé mercredi qu'il réduirait sa production européenne pour s'adapter à la détérioration du marché du Vieux Continent après avoir fait part d'une baisse plus prononcée que prévu de son bénéfice au quatrième trimestre.

Selon des données communiquées par l'industrie automobile, les ventes de poids lourds ont diminué de 9,4% l'année dernière et de 20% sur le seul mois de décembre.

"Au regard de la faible demande en Europe et au Moyen-Orient,la production sera réduite d'environ 15% en Europe au début du premier trimestre 2013 par rapport au premier trimestre 2012. Cette décision pourait se traduire par la suppression de 700 postes, a ajouté Scania.

Au quatrième trimestre, le bénéfice d'exploitation de Scania, détenu en majorité par Volkswagen, est ressorti à 2,17 milliards de couronnes (252 millions d'euros), contre 2,74 milliards lors des trois derniers mois de 2011. Les analystes anticipaient en moyenne 2,5 milliards.

Le groupe a toutefois fait état d'une hausse de 24% des prises de commandes de poids lourds et de bus, un taux bien supérieur aux estimations des analystes qui tablaient sur 9%.

Cette progression s'explique notamment par un doublement des commandes en provenance d'Amérique latine, en particulier du Brésil où le gouvernement a mis un place un système de mesures incitatives.

A 9h30 GMT, l'action Scania reculait de 0,87% à 136,90 couronnes à la Bourse de Stockholm. (Niklas Pollard et Helena Soderpalm, Nicolas Delame pour le service français, édité par Véronique Tison)