29 janvier 2013 / 12:47 / il y a 5 ans

USA-Les valeurs à suivre à Wall Street (actualisé)

(Actualisé avec US Steel, Peabody Energy, International Paper)

* Pour l‘agenda des résultats, double-cliquer sur

* Pour les changements de recommandations, cliquer sur

NEW YORK, 29 janvier (Reuters) - Principales valeurs à suivre mardi à Wall Street :

* FORD a annoncé mardi des résultats du quatrième trimestre supérieurs aux attentes à la faveur de la bonne tenue des ses activités en Amérique du Nord, mais le deuxième constructeur américain a dit que ses pertes devraient s‘aggraver en Europe cette année.

Le groupe, dont l‘action reculait de 1% dans des échanges d‘avant-Bourse, a fait état d‘un bénéfice opérationnel par action de 0,31 dollar pour les trois derniers mois de l‘année 2012, alors que les analystes financiers prévoyaient 0,25 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

* PFIZER a publié mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, soutenus par un rebond des ventes dans les pays émergents.

Le groupe pharmaceutique américain a réalisé au quatrième trimestre un bénéfice ajusté de 6,32 milliards de dollars, soit 86 cents par action, contre 1,44 milliard (19 cents/action) sur la période correspondante un an plus tôt.

Dans des échanges d‘avant-Bourse, le titre gagnait 0,6%.

* ELI LILLY a fait état d‘une baisse de son bénéfice net au quatrième trimestre, la concurrence des médicaments génériques ayant pesé sur le chiffre d‘affaires du groupe.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 0,85 dollar par action alors que les analystes financiers attendaient en moyenne 0,78 dollar.

* YAHOO a annoncé lundi soir un chiffre d‘affaires et un bénéfice ajusté supérieurs aux attentes pour le quatrième trimestre, tout en disant également attendre une hausse de ses ventes annuelles cette année.

Dans des échanges d‘avant-Bourse, l‘action progressait de près de 2%.

* SEAGATE TECHNOLOGY. Le fabricant de disques durs a publié lundi soir des résultats trimestriels supérieurs aux attentes mais il prévoit pour le trimestre en cours un chiffre d‘affaires compris entre 3,25 et 3,45 milliards de dollars, inférieur au consensus qui est actuellement de 3,48 milliards.

Le titre, en hausse de 32% sur les trois derniers mois, reculait de 3% à 35,73 dollars après-Bourse.

* US STEEL. Le quatrième sidérurgiste américain par les volumes a annoncé avoir réduit sa perte au quatrième trimestre à 50 millions de dollars contre 211 millions un an plus tôt, à la faveur de baisses de coûts qui ont compensé le recul des prix. Le chiffre d‘affaires a diminué de 7% à 4,49 milliards, à comparer à un consensus de 4,35 milliards.

La perte par action est ressortie à 35 cents, bien moins que le consensus qui était d‘une perte de 75 cents.

* PEABODY ENERGY. Le premier producteur américain de charbon a accusé une perte d‘un milliard de dollars au quatrième trimestre, contre un bénéfice de 222,4 millions un an plus tôt, sous le coup de la baisse des prix et de la faiblesse de la demande. Par action, la perte se monte à 3,78 dollars à comparer à un bénéfice de 82 cents un an plus tôt.

* INTERNATIONAL PAPER. Le groupe papetier a publié pour le quatrième trimestre des résultats en baisse mais meilleurs que prévu, grâce à son acquisition de Temple-Inland l‘an dernier. Le résultat net part du groupe est ressorti à 235 millions de dollars (53 cents par action) contre 281 millions (65 cents), mais le BPA hors exceptionnels a atteint 69 cents, dépassant de quatre cents le consensus. Le chiffre d‘affaires s‘est monté à 7,08 milliards, là aussi supérieur au consensus qui était de 6,97 milliards selon Thomson Reuters I/B/E/S.

* HARLEY-DAVIDSON. Le constructeur de motos a publié un bénéfice trimestriel en baisse à 70,6 millions de dollars contre 105,7 millions un an plus tôt. Le bénéfice par action, à 31 cents contre 46 cents, est inférieur d‘un cent au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

* STATE STREET. Le fonds Trian Fund Management LP, mis sur pied par l‘investisseur activiste Nelson Peltz, a cédé une partie de sa participation dans le numéro un mondial de la conservation de titres, rapporte le Wall Street Journal.

* VMWARE. L‘éditeur de logiciels a annoncé lundi soir une restructuration qui passera par la suppression de 900 emplois, soit 7% de ses effectifs, et a livré des prévisions prudentes pour son exercice 2013, du fait de la baisse des dépenses fédérales et de la crise en Europe.

L‘action VMware chutait de 17% dans les transactions d‘après-Bourse après ces annonces. (Benoit Van Overstraeten et Véronique Tison pour le service français, édité par Nicolas Delame)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below