Bourse-NicOx bondit, le latanoprostène bunod en phase 3

mardi 29 janvier 2013 09h51
 

PARIS, 29 janvier (Reuters) - L'action NicOx signe la plus forte hausse de l'indice SBF 120 mardi matin à la Bourse de Paris, Bausch + Lomb ayant lancé la phase 3 d'un traitement, sous licence NicOx, ciblant le glaucome.

A 9h42, le titre gagne 10,47% à 3,65 euros, dans des volumes représentant déjà plus du triple de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. Au même instant, le SBF 120 est inchangé (-0,01%).

Bausch + Lomb et Nicox ont annoncé mardi que la société de santé oculaire avait initié son programme d'études cliniques de Phase 3 du "latanoprostène bunod" pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients souffrant de glaucome ou d'hypertension oculaire.

Les études de Phase 3 sont essentielles pour l'enregistrement de la molécule aux Etats-Unis et seront menées en Amérique du Nord et en Europe, précise le communiqué commun des deux sociétés.

En Mars 2010, Bausch + Lomb a conclu avec Nicox un accord de licence mondial portant sur le latanoprostène bunod, et a versé à Nicox un paiement initial de licence de 10 millions de dollars (7,4 millions d'euros).

Nicox pourrait recevoir des paiements potentiels supplémentaires pouvant atteindre, au cours de la collaboration, un total de 162,5 millions de dollars, conditionnés au franchissement d'étapes liées au développement, au processus réglementaire, à la mise sur le marché et aux ventes du traitement.

Nicox, qui dispose d'une option de co-promotion des produits contenant du latanoprostène bunod aux Etats-Unis, recevrait également des redevances sur les ventes du latanoprostène bunod, sous forme de pourcentage à deux chiffres fonction du niveau des ventes.

NicOX a pris jusqu'à 41% entre lundi et mercredi derniers dans des volumes ayant représenté 44% du capital de la société sur des rumeurs de marché évoquant une OPA que pourrait lancer le groupe américain Pfizer sur la société française de biotechnologie. (voir )

Un analyste avait alors évoqué l'hypothèse d'un rachat de NicOx afin de faciliter le projet de reprise de Bausch + Lomb par Pfizer.   Suite...