Allemagne-Le marché automobile en baisse de 2,9% en 2012-VDIK

jeudi 3 janvier 2013 13h17
 

FRANCFORT, 3 janvier (Reuters) - Les ventes de voitures en Allemagne ont reculé de 2,9% en 2012 à 3,08 millions, signe que le premier marché automobile d'Europe n'a pas été totalement épargné par la tendance qui touche d'autres grands marchés automobiles européens.

Sur le seul mois de décembre, les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 16% à 204.000, montrent les chiffres publiés jeudi par la fédération d'importateurs VDIK.

Comme l'économie dans son ensemble, le marché automobile allemand, le premier d'Europe, a relativement bien résisté à l'impact de la crise de la dette dans la zone euro, grâce entre autres à la bonne tenue du marché du travail et de la confiance des consommateurs. Son recul est ainsi resté très limité par rapport aux chutes de plus de 13% observées en France, en Espagne ou en Italie. (voir: )

La baisse des ventes devrait se poursuivre en 2013 mais la VDIK n'exclut pas une stabilisation du marché.

"Si la situation économique se stabilise et si la tendance actuelle de la consommation s'étend au marché automobile, alors la VDIK juge possible un niveau d'immatriculations de voitures neuves supérieur à trois millions voire au niveau de celui de 2012", a déclaré son président Volker Lange, dans un communiqué.

Le mois dernier, la fédération VDA du secteur a averti que les ventes de voitures neuves sur le marché allemand pourraient reculer de 3,2% en 2013. (voir: ) (Maria Sheahan, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Marc Angrand)