ThyssenKrupp veut rebondir après l'annonce d'une lourde perte

mardi 11 décembre 2012 13h20
 

ESSEN, 11 décembre (Reuters) - Le directeur général de ThyssenKrupp Heinrich Hiesinger s'est engagé à prendre des mesures pour améliorer la performance du premier sidérurgiste allemand au lendemain de la publication d'une importante perte annuelle.

Il procèdera notamment au licenciement de certains membres de la direction, qui doivent répondre de soupçons de corruption.

ThyssenKrupp, qui a annoncé une perte annuelle de 4,7 milliards d'euros, largement supérieure aux prévisions (voir ), a également décidé de ne pas verser de dividende aux actionnaires, une première dans l'histoire du groupe.

Le groupe avait annoncé avoir inscrit une provision de dépréciation de 3,6 milliards d'euros sur sa division Steel Americas.

La valeur comptable de cette division est désormais de 3,9 milliards d'euros, un montant bien inférieur aux 12 milliards investis par ThyssenKrupp.

Le directeur financier du groupe Guido Kerkhoff a fait savoir que plusieurs investisseurs s'étaient montrés intéressés par le rachat de cette division, précisant que des offres ont déjà été émises.

Après avoir débuté la séance en recul, l'action ThyssenKrupp s'est retournée à la hausse, bondissant de plus de 6% à la mi-séance, soit l'une des plus fortes hausses de l'indice Euro Stoxx 600. (Maria Sheahan, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)