LEAD 1-EADS-Dernières tractations sur le nouveau tour de table

mardi 4 décembre 2012 23h03
 

* Parité entre la France et l'Allemagne chez Airbus

* EADS pourrait procéder à un rachat d'actions pour absorber les titres

* Rencontres à Paris pour boucler le dossier (Actualisé avec précisions)

par Cyril Altmeyer et Philipp Halstrick

PARIS/BERLIN, 4 décembre (Reuters) - Banquiers, hauts-fonctionnaires et industriels marchandent d'ultimes concessions mardi dans le cadre des négociations sur la réorganisation du capital du groupe d'aérospatiale et de défense EADS, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier.

Les tractations complexes entre les partenaires allemands au sein d'EADS sur l'entrée de Berlin au capital du groupe retardent l'annonce d'un accord. Mais sauf surprise de dernière minute, les grandes lignes politiques semblent avoir été arrêtées.

L'action EADS a progressé en Bourse pour la deuxième séance d'affilée dans l'espoir qu'une simplification de la structure du groupe, contrôlé par un pacte d'actionnaire datant de 2000 et réunissant des intérêts publics et privés français et allemands.

Le titre a clôturé mardi en hausse de 0,49% à 26,57 euros.

"Les négociations sur une nouvelle structure de l'actionnariat progressent bien", a déclaré un porte-parole du ministère allemand de l'Economie. "Mais il reste encore des détails importants à régler. Les participants ont toujours pour objectif de trouver une solution dès que possible".   Suite...