Elior envisage de se scinder en deux - presse

mercredi 28 novembre 2012 07h42
 

PARIS, 28 novembre (Reuters) - Elior, concurrent de Sodexo , pourrait scinder ses activités de restauration collective et de concession à la suite d'une recomposition de son capital, déclaré son fondateur Robert Zolade aux Echos.

La sortie des fonds d'investissement Charterhouse et Chequers, qui détiennent respectivement 62,3% et 7,8% du capital d'Elior depuis 2006, est envisagée depuis plusieurs mois, précise le quotidien. Rothschild mène la négociation de ce processus, avec HSBC et Crédit agricole.

Elior vise un chiffre d'affaires de 4,4 milliards d'euros en 2012 et cinq milliards en 2013, la restauration collective représentant environ les deux tiers.

"Restauration collective et concession peuvent avoir chacune un destin distinct. Leur taille peut le justifier", déclare au quotidien Robert Zolade.

Il souhaitait une réintroduction en Bourse d'Elior, mais ses banquiers-conseils l'en ont dissuadé.

Le groupe fondé en 1991 a été coté à Paris entre 2000 et 2006. (Cyril Altmeyer, édité par Catherine Monin)