Fiat Industrial prend le contrôle intégral de CNH

lundi 26 novembre 2012 15h12
 

MILAN, 26 novembre (Reuters) - Fiat Industrial aura pris le contrôle total de sa filiale américaine CNH au deuxième trimestre 2013 en vue d'une cotation aux Etats-Unis où les valorisations du secteur sont plus élevées qu'en Europe.

CNH, dont Fiat Industrial détient déjà 88% du capital, se traite à des multiples inférieurs à ceux de ses concurrents Caterpillar et John Deere en raison d'un manque de liquidité.

Fiat Industrial et CNH ont confirmé leur fusion lundi, créant ainsi le troisième groupe mondial de biens d'équipement par le chiffre d'affaires, dont la raison sociale reste à trouver et qui sera également coté à Milan.

Ils avaient annoncé le 22 novembre un accord provisoire par lequel Fiat Industrial, scindé d'avec Fiat en 2011, devait acquérir le solde de 12% de CNH. (voir )

Au terme de la fusion, chaque actionnaire recevra 3,828 actions par action CNH et une action par action Fiat Industrial.

La nouvelle entité va instaurer une "participation de loyauté" en vertu de laquelle chaque investisseur qui votera lors de l'assemblée générale qui doit entériner la fusion se verra doté de deux votes par action s'il conserve ses titres jusqu'à l'extinction de la procédure de fusion.

Fiat Industrial est contrôlé par Exor, la holding de la famille Agnelli, qui détient 30% du capital. Fiat, également contrôlé par Exor, a 2,8%.

A l'issue de la fusion, la participation d'Exor sera ramenée à 26% mais ses droits de vote monteront à 52%.

(Jennifer Clark, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)