LDC-Baisse prévue du ROC annuel à cause de la volaille en France

mercredi 21 novembre 2012 19h32
 

PARIS, 21 novembre (Reuters) - Le groupe agroalimentaire LDC a annoncé mercredi tabler sur une baisse de son résultat opérationnel courant pour son exercice 2012-2013 en raison des difficultés de la branche volaille en France.

Le groupe se fixe comme objectif un résultat opérationnel courant pour l'ensemble de l'exercice compris entre 80 et 85 millions d'euros, soit un repli d'environ 10 à 15% par rapport aux 93,4 millions d'euros enregistrés en 2011-2012.

Cette baisse attendue s'explique notamment par le repli de l'activité de volaille en France, des difficultés qui n'ont pas épargné l'autre spécialiste français de la volaille, le groupe Doux, placé en redressement judiciaire depuis juin. (voir )

LDC s'attend pour son activité volaille en France à un résultat opérationnel courant compris entre 75 et 80 millions d'euros contre 90,7 millions lors de l'exercice précédent.

LDC prévient en outre que cet objectif ne sera atteint qu'à la condition d'une nouvelle hausse tarifaire pour faire face à l'envolée des matières premières qui pèse sur ses coûts.

Le groupe a déjà procédé lors du premier semestre à deux revalorisations tarifaires.

Ces revalorisations ont permis à LDC de dégager des résultats en hausse sur le premier semestre grâce également à un effet de base favorable, "le premier semestre 2011-2012 ayant été marqué par un contexte de prix des matières premières plus élevé non compensé par les hausses de prix", explique LDC dans un communiqué.

Sur les six premiers mois de son exercice, le résultat opérationnel courant est ainsi ressorti à 37,7 millions d'euros, contre 32,3 millions un an auparavant.

Le résultat opérationnel courant du pôle volaille France a progressé à 39,9 millions d'euros contre 37,1 millions au premier semestre 2011-2012.   Suite...