France Télécom-Lourde provision en vue pour le FSI-Presse

lundi 19 novembre 2012 10h46
 

PARIS, 19 novembre (Reuters) - Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) devra passer une provision de plus d'un milliard d'euros dans ses comptes 2012 en raison de la chute de l'action de France Télécom dont le FSI détient 13,7% du capital, écrit lundi La Lettre de l'Expansion.

Détenu à 51% par la Caisse des dépôts (CDC) et à 49% par l'Etat, le FSI avait reçu lors de sa création en 2008 cette part au capital de France Télécom précédemment détenue par l'Agence des participations de l'Etat (APE).

Confronté à une conjoncture économique délicate et bousculé par la guerre des prix sur le marché de la téléphonie mobile en France depuis l'arrivée de Free, le premier opérateur télécoms français a vu son cours de Bourse chuter de plus de 34% depuis le début de l'année après un repli de 22% en 2011.

Le groupe, dont l'APE détient encore 13,45%, a de surcroît annoncé jeudi anticiper une année 2013 plus difficile que prévu, ce qui l'a conduit à réduire fortement sa prévision de dividende pour 2012 et 2013. (voir )

Selon la Lettre de l'Expansion, cette provision sur France Télécom pourrait donner un argument supplémentaire à ceux qui militent pour un retour de la participation de l'Etat français dans l'opérateur dans le giron de l'APE.

Un porte-parole du FSI s'est refusé lundi à tout commentaire sur ces informations. (Matthieu Protard, édité par Cyril Altmeyer)