15 novembre 2012 / 07:24 / dans 5 ans

LEAD 2-Free a conquis 4,4 millions d'abonnés dans le mobile

* A recruté 805.000 nouveaux abonnés mobiles au T3

* Les gains de nouveaux clients toujours solides dans le fixe

* Le CA fait un bond de 52,6% au T3 à E819 mlns

* Le titre en légère hausse en fin de matinée (Actualisé avec cours et réactions d‘analystes)

PARIS, 15 novembre (Reuters) - Iliad a poursuivi ses conquêtes de clients dans la téléphonie mobile au troisième trimestre, portant à plus de 4,4 millions le total des abonnés à sa nouvelle offre qui a contraint les autres opérateurs à revoir en baisse leurs tarifs.

Le fournisseur d‘accès à internet a vu son chiffre d‘affaires faire un bond de 52,6% sur la période, dopé par les revenus dégagés par sa nouvelle activité mobile ainsi que par sa performance toujours solide dans le fixe.

Sur la période de juillet à septembre, la nouvelle offre de Free mobile a conquis 805.000 nouveaux clients, captant ainsi plus de 60% des recrutements d‘abonnés sur la période, pour s‘adjuger au total 6,4% du marché français du mobile.

Ce chiffre marque un ralentissement, mais moindre qu‘attendu, par rapport aux 990.000 et 2,6 millions de clients séduits respectivement aux deuxième et premier trimestres.

Le marché tablait en moyenne pour le troisième trimestre sur 680.300 nouveaux abonnés dans le mobile, selon un consensus établi par Reuters à partir des estimations de sept analystes.

Le chiffre d‘affaires de l‘activité mobile s‘est ainsi établi à 238,3 millions, un chiffre relativement stable par rapport au deuxième trimestre (222,5 millions).

Au total, les revenus consolidés du groupe ont atteint 819 millions, également soutenus par une performance solide dans le fixe, où le groupe a recruté 110.000 nouveaux abonnés.

Le consensus faisait ressortir un chiffre d‘affaires de 821 millions et 84.000 gains d‘abonnés dans le fixe.

“Cette bonne performance illustre le phénomène de ventes croisées entre les offres fixe et mobile alors que le lancement à l’été de la nouvelle box de Bouygues n‘a pas pénalisé la performance de Free”, commentent les analystes de la Société générale dans une note.

Ils estiment que les chiffres du trimestre ne devraient pas modifier radicalement les prévisions du marché mais qu‘ils pourraient en revanche réduire encore la perception du risque sur le titre.

LA CONCURRENCE SE DURCIT

A 10h45, le titre Iliad avance de 0,48% à 124,40 euros tandis que l‘indice SBF 120 cède 0,39%. Depuis le début de l‘année, il affiche un bond de 30,5%, à comparer à une baisse de 9,93% de l‘indice sectoriel des télécoms.

Le succès éclair de l‘offre mobile de Free a provoqué des départs massifs d‘abonnés chez ses trois concurrents en place - France Télécom, SFR (Vivendi ) et Bouygues Telecom - qui ont contre-attaqué en revoyant à la baisse les tarifs de leurs offres au prix d‘une dégradation de leur marge.

Bouygues Telecom, qui a annoncé cet été un plan de départs volontaires portant sur 556 emplois, a essuyé une perte nette, part du groupe, de 16 millions d‘euros au troisième trimestre. (voir )

L‘opérateur historique France Télécom a quant à lui sabré ses prévisions de dividende pour 2012 et 2013.

“Après les baisses de prix mises en oeuvre par SFR et Bouygues, en particulier pour ce dernier sur le segment du prépayé, nous pensons que la concurrence pourrait se durcir pour Iliad en particulier dans le bas du marché”, préviennent toutefois les analystes d‘Espirito Santo.

Bouygues s‘est montré particulièrement agressif sur sa politique de prix avec une refonte au début du mois des tarifs de sa gamme low cost B&You qui propose une offre illimitée voix et SMS à partir de 9,99 euros par mois.

L‘opérateur a également investi le créneau délaissé des cartes prépayées en lançant une offre sans limite de validité dans le temps à des prix particulièrement compétitifs pour tenter d‘empêcher Free de se tailler la part du lion sur le marché des consommateurs à la recherche de petits prix.

* Le communiqué de la société :

link.reuters.com/vun93t (Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below