LEAD 2-Lafarge réduira sa dette en 2013 malgré l'économie

vendredi 9 novembre 2012 11h04
 

* Lafarge veut toujours ramener sa dette sous E10 mds le plus tôt possible en 2013

* Limitation des investissements et possibles nouvelles cessions l'an prochain

* E550 mlns d'économies et d'Ebitda additionnels en 2013

* CA +4% au T3, résultat net -5% après exceptionnels (Actualisé avec conférence analystes, cours et précisions)

par Gilles Guillaume

PARIS, 9 novembre (Reuters) - Lafarge, numéro un mondial du ciment, a maintenu vendredi son objectif de réduction de sa dette en 2013 malgré un environnement économique qui s'annonce encore difficile, notamment en annonçant un nouveau plafonnement de ses investissements.

Le groupe, dont l'endettement hérité de l'acquisition de l'égyptien Orascom en 2008 lui a valu d'être déclassé l'an dernier en catégorie "junk" par les deux principales agences de notation, a confirmé qu'il comptait ramener sa dette nette sous la barre des dix milliards d'euros le plus tôt possible l'an prochain, sans préciser à quel moment de l'année.

La dette nette du groupe a diminué de 3% environ à 12,2 milliards d'euros entre le deuxième et le troisième trimestre, et de 14% sur un an. Sur l'ensemble de 2012, Lafarge l'attend en repli "significatif".

Pour atteindre son objectif en 2013 malgré un environnement qui s'annonce encore "difficile et contrasté" selon les zones géographiques, le groupe limitera à nouveau ses investissements à 800 millions d'euros, comme en 2012. Il pourrait également continuer à céder des actifs.   Suite...