KBC-T3 meilleur que prévu avec la Belgique et l'Europe de l'Est

jeudi 8 novembre 2012 08h22
 

BRUXELLES, 8 novembre (Reuters) - Le groupe de services financiers belge KBC a fait état jeudi de résultats du troisième trimestre meilleurs que prévu, grâce aux bonnes performances réalisées sur son marché domestique et en Europe de l'Est.

Le bénéfice net sous-jacent sur la période est ressorti à 406 millions d'euros contre un consensus Reuters de 349 millions. L'établissement a souligné que le volume des dépôts et des crédits avait augmenté par rapport au trimestre précédent et par rapport à la période équivalente de 2011.

KBC a dit avoir diminué encore davantage son exposition aux titres de dette souveraine émis par l'Irlande, l'Italie, le Portugal et l'Espagne, celle-ci passant de 2,3 milliards d'euros à la fin du premier semestre à 1,6 milliard au 30 septembre.

Le groupe a passé 129 millions de provisions pour pertes liées à ses activités irlandaises, contre 136 millions au deuxième trimestre. Sur l'ensemble de 2012, KBC a réaffirmé que ces provisions devraient se situer entre 500 et 600 millions d'euros.

A la fin du mois de septembre, le ratio Tier 1 s'est établi à 15,3% et KBC a précisé que la cession de sa filiale polonaise Kredyt Bank et la vente de ses actions propres allaient encore faire augmenter ce ratio.

Le mois dernier, la société avait vendu 18,2 millions de ses actions propres via un placement auprès d'investisseurs institutionnels, ce qui a généré un produit brut de 350 millions d'euros.

KBC a désormais procédé aux principales cessions convenues avec la Commission européenne en échange d'une aide reçue de l'Etat belge au plus fort de la crise financière.

La banque a réaffirmé sa volonté de rembourser 4,67 milliards d'euros reçus de Bruxelles d'ici la fin de 2013. (Robert-Jan Bartunek, Benoit Van Overstraeten pour le service français)