7 novembre 2012 / 18:08 / il y a 5 ans

LEAD 1-Havas confiant pour le T4 après avoir bien résisté au T3

* C.A. E428 mlns au T3, croissance organique 2,0%

* Ralentissement moins marqué que chez ses concurrents

* Pas d'inquiétude majeure sur le T4

* Objectif de marge confirmé (Actualisé avec conférence téléphonique)

PARIS, 7 novembre (Reuters) - Havas s'est montré relativement confiant mercredi pour le quatrième trimestre et pour 2013 après avoir mieux résisté que ses concurrents au ralentissement accusé en Europe au troisième trimestre grâce à des gains de parts de marché et au dynamisme de l'Amérique et de l'Asie-Pacifique.

Les principaux rivaux du sixième groupe publicitaire mondial ont été surpris par un coup d'arrêt du marché publicitaire en septembre qui a principalement affecté l'Europe et par l'attentisme d'un nombre croissant d'annonceurs.

"Nous n'avons pas de raison de croire que la situation va être mauvaise" au quatrième trimestre, a déclaré le directeur général David Jones lors d'une conférence téléphonique. "Mais je ne veux pas non plus donner l'impression que nous sommes (...) exagérément optimistes parce qu'il reste encore beaucoup de difficultés dans l'économie mondiale", a-t-il dit.

"Nous n'avons pas pour l'instant de clients qui nous disent qu'ils vont réduire leurs budgets ou leurs équipes l'année prochaine", a-t-il ajouté.

Il a également réaffirmé qu'il ne voyait pas de raison à ce que la marge opérationnelle courante du groupe recule par rapport à son niveau de 13,4% de 2011, précisant qu'une éventuelle progression dépendrait de l'évolution de l'activité au quatrième trimestre.

Le chiffre d'affaires de Havas s'est établi à 428 millions d'euros au troisième trimestre contre 387 millions lors de la période correspondante l'an dernier. Sa croissance organique s'est établie à 2,0% contre 2,1% au deuxième trimestre.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 421 millions pour une croissance organique de 2,0%, selon un consensus de la rédaction de Reuters basé sur les estimations de six analystes.

Le français Publicis a, lui, enregistré une croissance inférieure à ses attentes pour le troisième trimestre tandis que le numéro un mondial WPP a été contraint de revoir une nouvelle fois sa prévision de croissance annuelle. (voir et )

Havas, qui est l'un des derniers grands groupes publicitaires à publier ses comptes trimestriels, ne fournit pas de prévision chiffrée pour l'ensemble de l'exercice.

Le groupe, particulièrement exposé à l'Europe où il réalise plus de la moitié de son chiffre d'affaires, a profité d'une accélération de sa croissance en Amérique du Nord avec une progression de 2,5% contre 0,5% lors des trois mois précédents.

Avant la publication de son chiffre d'affaires, l'action de Havas a clôturé en repli de 0,95% à 3,848 euros, donnant une capitalisation boursière de 1,47 milliard. Depuis le début de l'année, le titre affiche une progression de 21% à comparer à la hausse de 11,6% de l'indice sectoriel des médias.

Voir le communiqué :

link.reuters.com/vah83t (Cyril Altmeyer, édité par Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below