Time Warner-Profit trimestriel en hausse, prévisions confirmées

mercredi 7 novembre 2012 15h05
 

7 novembre (Reuters) - Time Warner a publié mercredi des bénéfices en hausse et meilleurs que prévu au titre du troisième trimestre, grâce à ses activités dans les réseaux câblés qui ont compensé un recul de ses revenus dans le cinéma et la télévision.

Le groupe, propriétaire de réseaux câblés, des chaînes HBO et CNN, de magazines et d'un studio de cinéma, a réalisé sur ces trois mois un bénéfice net de 838 millions de dollars, soit 86 cents par action, contre 822 millions (78 cents/action) un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient en moyenne sur un bénéfice par action de 82 cents.

Le chiffre d'affaires a toutefois décru de 3% à 6,84 milliards, inférieur au consensus qui était de 6,89 milliards.

Time Warner a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année, à savoir une croissance d'un peu plus de 10% de son résultat par action hors éléments exceptionnels. Le consensus des analystes est actuellement de 3,20 dollars, contre 2,89 en 2011.

Mardi, le concurrent Discovery Communications a réduit ses prévisions de résultats pour cette année alors que News Corp, propriétaire de la chaîne d'informations Fox, a dépassé le consensus grâce à la croissance de ses réseaux câblés. (voir )

Time Warner a enregistré une croissance de 4% du chiffre d'affaires de sa division de réseaux, qui comprend TNT, TBS, HBO et CNN. Mais ce bon chiffre tient à une hausse des abonnements des câblo-opérateurs, alors que le segment de la publicité a accusé un tassement de 1%.

Le résultat de la division cinéma et TV a baissé de 400 millions de dollars, soit 12%, par rapport à 2011 quand il avait profité de la sortie de "Harry Potter et les reliques de la mort, partie 2", l'ultime épisode de la saga du jeune magicien.

Le chiffre d'affaires de l'activité presse, qui comprend des magazines comme Time et Sports Illustrated, a diminué de 51 millions de dollars ou 6% en raison d'une baisse des ventes d'espaces et des revenus d'abonnement. (Liana B. Baker, Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)