November 7, 2012 / 9:18 AM / 5 years ago

LEAD 1-ING annonce 2.350 suppressions de postes

4 MINUTES DE LECTURE

* ING va séparer ses activités dans l'assurance de ses activités bancaires

* Au total, 2.350 emplois seront supprimés dans les deux branches

* ING a publié un bénéfice net inférieur aux attentes au T3

* Le titre gagne plus de 1% (Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

AMSTERDAM, 7 novembre (Reuters) - ING a annoncé mercredi la suppression de 2.350 postes, soit 2,5% de ses effectifs, dans le cadre d'un plan de séparation des activités bancaires du groupe de ses activités dans l'assurance.

ING a par ailleurs a dégagé un bénéfice net de 609 millions d'euros sur le troisième trimestre, contre une prévision moyenne des analystes interrogés par Reuters de 872 millions.

Le groupe de services financiers néerlandais, qui se prépare à rembourser une aide de l'Etat de 10 milliards d'euros reçue en 2008 et qui tente de renforcer ses fonds propres, va se désengager entre autres de ses activités dans l'assurance et dans la gestion d'investissements par le biais de cessions ou d'introductions en Bourse.

ING, qui employait 94.000 personnes à la fin du mois de juin, a précisé qu'il supprimerait 1.350 postes dans ses activités d'assurance en Europe et 1.000 postes dans la banque.

Le groupe a dit avoir décidé ces suppressions de postes pour s'adapter à un environnement incertain.

"Alors que nous travaillons à consolider un avenir solide et autonome pour nos activités dans la banque et nos activités dans l'assurance, nous prenons des mesures pour acquérir davantage de souplesse dans ce contexte incertain", a déclaré le directeur général Jan Hommen.

L'année dernière, ING avait déjà annoncé 2.700 suppressions de postes, soit 10% de ses effectifs, dans ses activités de banques de dépôt aux Pays-Bas, pour faire face à une conjoncture difficile.

Ces mesures, qui auront raison du modèle de "bancassureur" élaboré par ING en 1991, se solderont, pour l'assurance, par des économies d'environ 200 millions d'euros d'ici la fin de 2014 et, pour la banque, par des baisses de dépenses de 260 millions d'euros à partir de 2015.

Le mois dernier, son concurrent helvétique UBS dévoilait un plan visant à cesser ses activités dans l'obligataire et annoncé la suppression de 10.000 postes, un plan social sans précédent depuis l'effondrement de la banque américaine Lehman Brothers en 2008. (voir )

Vers 09h10 GMT, le titre ING prenait 1,22% à 6,96 euros en Bourse alors que l'indice regroupant les valeurs européennes de l'assurance avançait de 0,74%. (Gilbert Kreijger, Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below