AVANT-PAPIER-La crise rattrape les banques françaises au coeur

lundi 5 novembre 2012 15h36
 

* Les PNB attendus en baisse de 12% en moyenne

* La récession dégrade l'activité de banque de détail

* Les taux et l'international également sur l'écran radar

par Matthias Blamont

PARIS, 5 novembre (Reuters) - Les grandes banques françaises cotées présentent cette semaine leurs comptes du troisième trimestre, des publications qui devraient mettre en lumière l'impact du ralentissement économique à l'oeuvre en France et dans la zone euro.

BNP Paribas ouvrira le bal de cette série de résultats mercredi matin. Société générale et Dexia suivront jeudi avant Crédit agricole vendredi.

Pilier traditionnel de l'activité et élément de valorisation déterminant aux yeux des investisseurs, la banque de détail devrait constituer un des éléments clés de ces publications.

Les banques françaises constatent un net ralentissement de la demande de nouveaux crédits.

Les revenus et les marges de leurs réseaux ont montré des signes manifestes d'essoufflement au deuxième trimestre et certains professionnels s'attendent à ce que les établissements annoncent de nouvelles réductions de coûts dans les mois à venir. (voir ANALYSE et TABLEAU )   Suite...