2 novembre 2012 / 12:27 / il y a 5 ans

LEAD 2-Alcatel songe à céder les câbles sous-marins et Entreprise

* Alcatel dit étudier plusieurs options pour renforcer son bilan

* Des cessions d'actifs font partie des options à l'étude-DirFin

* Les deux unités placées sous la supervision du directeur financier

* Réfléchit à utiliser des actifs en garantie pour lever de la dette-sce (Actualisé avec conférence analystes et précisions)

par Leila Abboud et Gwénaëlle Barzic

PARIS, 2 novembre (Reuters) - Alcatel-Lucent réfléchit à céder son unité dédiée aux câbles sous-marins et son activité de fabrication d'équipements de téléphonie pour les entreprises dans le cadre de ses efforts pour tenter de renforcer son bilan, a-t-on appris de trois sources au fait du dossier.

Le groupe n'a pas mandaté de banques pour travailler sur ces opérations, ont précisé les sources, mais il a placé ces deux activités sous la supervision directe du directeur financier Paul Tufano en septembre car elles ont été identifiées comme de possibles candidates à une vente.

Les analystes de Goldman Sachs estiment dans une note que la vente de ces deux actifs pourrait rapporter jusqu'à 400 millions d'euros mais l'une des sources a précisé que le montant pourrait se révéler "bien plus élevé", sans donner de chiffre précis.

La division de câbles sous-marins, qui emploie entre 700 et 800 personnes en France selon les syndicats, s'occupe de la fabrication, de l'installation et de la maintenance de câbles qui acheminent les télécommunications sous la mer.

Elle pourrait intéresser le français Nexans, numéro deux mondial du câble, ou l'italien Prysmian, ont dit les sources.

L'entité d'équipements de téléphonie pour les entreprise s regroupe quant à elle l'ensemble des actifs restés dans le giron de la division Entreprise après la vente de Genesys.

Alcatel a cédé cette branche spécialisée dans les centres d'appels et les solutions de gestion de la relation client au fonds Permira pour 1,5 milliard de dollars en 2011 après avoir tenté en vain de céder l'intégralité de la division.

Parmi les candidats possibles, figurent le canadien Mitel < MITL.O> e t Si emens Enterprise Communication, selon les sources.

Une troisième activité, Radio Frequency Systems (RFS), spécialisée dans les équipements destinés aux antennes pour réseaux de téléphonie mobile, est également l'objet de réflexion en vue d'une vente, ont dit deux des sources.

INQUIÉTUDES SUR LA TRÉSORERIE

Alcatel-Lucent a fait savoir vendredi qu'il étudiait des options en vue de renforcer son bilan après avoir publié une perte d'exploitation pour le deuxième trimestre d'affilée. (voir )

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier a précisé que le groupe étudiait plusieurs alternatives parmi lesquelles une restructuration de la dette ou une injection de liquidités, y compris via des cessions d'actifs.

Malgré la mise en oeuvre d'un nouveau plan de réduction de coûts incluant plus de 5.000 suppressions d'emplois, le groupe a encore brûlé 360 millions d'euros de trésorerie au troisième trimestre, portant sa consommation totale à 1,03 milliard depuis le début de l'année contre 978 millions lors de la période correspondante l'an dernier.

Cette consommation élevée de trésorerie, qui se répète depuis plusieurs années, inquiète le marché alors que le groupe doit rembourser environ 2,2 milliards d'euros de dettes jusqu'en 2015, selon des estimations d'analystes.

Outre les cessions d'actifs, le groupe réfléchit toujours à des solutions pour monétiser son portefeuille de 29.000 brevets en complément de l'accord de licence annoncé en début d'année avec RPX Corp.

AMÉLIORATION DU PROFIL DE LA DETTE

Le groupe étudie en outre "de manière active" la façon dont il pourrait a méliorer le profil de sa dette, a indiqué le directeur financier Paul Tufano lors d'une conférence analystes.

Selon l'une des personnes au fait du dossier, il réfléchit notamment à la possibilité d'utiliser en garantie des actifs pour pouvoir lever de la dette.

"Il s'agirait d'un titre garanti par des actifs", a dit la personne. "Les cessions d'actifs dans leur ensemble sont trop limitées pour régler leur problèmes de financement donc ils réfléchissent à d'autres moyens d'améliorer leur profil de crédit".

Alcatel-Lucent est également en négociations avec ses banques en vue du renouvellement d'une facilité de crédit renouvelable.

En avril, une partie de cette facilité de 1,4 milliard d'euros à cinq ans est arrivée à expiration, ramenant à 837 millions d'euros le montant disponible, arrivant à échéance en avril 2013.

Plusieurs sources ont dit à Reuters en septembre que certaines banques hésitaient à prêter de l'argent à l'équipementier en raison des incertitudes entourant le groupe.

Selon la personne au fait du dossier, l'émission d'un titre garanti par des actifs, même s'il s'agit d'un montage financier compliqué, pourrait aider au déblocage des discussions avec les banques sur le crédit renouvelable.

"Il existe un certain nombre d'opportunités pour gérer le profil de la dette. Cela pourrait être fait en conjonction avec la RCF (NDLR: revolving credit facility)" , a déclaré pour sa part Paul Tufano aux analystes.

Contacté par Reuters, le groupe n'a pas souhaité faire de commentaires sur les éventuelles cessions ni sur les options envisagées pour la dette.

Il a réaffirmé qu'il étudiait différentes options pour améliorer son bilan et qu'il communiquerait à ce sujet en temps utile.

Voir aussi :

* Un graphique sur l'évolution des CDS à cinq ans d'Alcatel : r.reuters.com/nym73t

* Un graphique sur les prochaines échéances de dette pour le groupe : r.reuters.com/dan73t (Avec Nadia Damouni à New York et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below