Nissan pourrait rater ses objectifs à cause de la Chine-Ghosn

mercredi 31 octobre 2012 07h53
 

PARIS, 31 octobre (Reuters) - Nissan, dont Renault détient 43,4%, pourrait manquer ses objectifs de volume de ventes et de résultats annuels en raison du différend diplomatique entre la Chine et le Japon sur un groupe d'îlots dans la mer de Chine orientale, déclare son PDG dans un entretien publié mercredi par le Financial Times.

Les tensions prolongées entre Pékin et Tokyo pourraient ralentir l'offensive de Nissan sur le marché automobile chinois, qui doit représenter un quart des ventes du groupe japonais, a prévenu Carlos Ghosn.

"Si je vous disais que nous pouvons réaliser notre objectif de ventes et notre prévision de résultats indépendamment du très gros coup que l'on a pris en Chine, vous seriez surpris", a indiqué au FT le PDG, qui n'a pas donné plus de détails avant l'annonce des résultats du deuxième trimestre fiscal de Nissan la semaine prochaine.

Lundi, Honda a réduit de 20% sa prévision de bénéfice net pour l'exercice en cours en raison de la chute de ses ventes en Chine, conséquence des tensions diplomatiques entre Tokyo et Pékin. (voir ) (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)