Ericsson va se concentrer sur les coûts après un T3 mitigé

vendredi 26 octobre 2012 08h33
 

STOCKHOLM, 26 octobre (Reuters) - Ericsson, premier équipementier réseaux mobiles mondial, a fait état vendredi d'un recul moins marqué de son résultat brut au troisième trimestre, tout en annonçant des réductions de coûts pour préserver ses activités du ralentissement économique.

Le bénéfice d'exploitation du groupe suédois, hors pertes de ses filiales mais en tenant compte des charges de restructuration, s'est établi à 3,7 milliards de couronnes (426 millions d'euros) contre 6,3 milliards il y a un et un niveau de 3,4 milliards anticipé par les analystes financiers.

Les principaux équipementiers télécoms souffrent d'une intensification de la concurrence et d'une baisse des investissements des opérateurs.

Le chinois ZTE a ainsi annoncé la semaine dernière une perte sur le troisième trimestre, la première depuis son introduction en Bourse en 2004. (voir )

La rentabilité d'Ericsson a baissé en raison d'une série de contrats à faible marge remportés en Europe.

La marge brute du groupe est ainsi tombée de 35% il y a un à 30,4 alors que les analystes avaient tablé sur 31,7%. Le chiffre d'affaires du groupe, à 54,6 milliards de couronnes, est également ressorti à un niveau inférieur au consensus (55,3 milliards).

"Nous continuerons, de manière proactive, à identifier d'autres gains en efficacité et réductions de coûts", déclare Hans Vestberg, directeur général d'Ericsson, cité dans un communiqué. (Simon Johnson, Benoit Van Overstraeten pour le service français)