ABB-Bénéfice trimestriel en baisse, optimisme sur le long terme

jeudi 25 octobre 2012 08h55
 

ZURICH, 25 octobre (Reuters) - Le groupe suisse d'ingénierie ABB a annoncé jeudi une diminution de son bénéfice net au troisième trimestre et dit enregistrer un ralentissement de la croissance dans les principales économies de la planète, tout en ébauchant les contours d'une croissance à long terme encourageante.

Sur le trimestre juillet-septembre, le bénéfice net a reculé à 759 millions de dollars (584 millions d'euros), un niveau inférieur aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient sur 764 millions de dollars.

ABB a souligné que les craintes qui entourent l'économie européenne et le ralentissement perceptible sur les marchés émergents affectaient une partie de ses activités.

La crise de la dette en zone euro et le contexte politique aux Etats-Unis, marqué par l'élection présidentielle, sont également source d'incertitude, a dit le directeur général, Joe Hogan.

ABB, qui fabrique des équipements pour l'industrie du gaz et du pétrole ainsi que pour les grands projets d'infrastructure, a dû surmonter une concurrence accrue sur les prix dans un contexte de demande anémique, de nombreux clients privés préférant reporter leurs dépenses d'investissement tandis que les gouvernement entament des cures d'austérité.

Il dit toutefois percevoir des signes d'amélioration. Les commandes se sont stabilisées en Chine, elles ont augmenté de 47% au Brésil et affichent une progression de 13% aux Etats-Unis en rythme annuel.

Le contrôle des coûts et le rééquilibrage des activités d'automatisation ainsi qu'une accentuation de la présence en Amérique du Nord permettent au groupe de faire preuve "d'un optimisme prudent" à dit Joe Hogan. (Catherine Bosley, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)