24 octobre 2012 / 09:18 / il y a 5 ans

LEAD 1-BIC rassure sur sa rentabilité, le titre grimpe

* Confirme ses objectifs financiers

* Légère hausse du CA au T3, à E488,8 mlns

* Marge brute en hausse à 51,7% du CA sur 9 mois

* L'action est en tête des hausses du SBF 120 (Actualisé avec réaction en Bourse, commentaire d'analyste)

PARIS, 24 octobre (Reuters) - BIC a fait état mercredi d'une légère hausse de son chiffre d'affaires à base comparable au troisième trimestre et a confirmé ses objectifs financiers malgré le ralentissement de ses ventes dans les marchés matures.

A la Bourse de Paris, le titre grimpe de 4,95% à 91,99 euros vers 10h45, après avoir touché un nouveau plus haut annuel à 94,05 euros. L'action signe la plus forte hausse du SBF 120 (-0,10%).

"Par rapport à d'autres sociétés liées à la consommation comme Seb, BIC a le mérite de publier des chiffres pas trop décevants sur le chiffre d'affaires et la rentabilité", a jugé un analyste spécialiste du secteur.

Seb accuse le coup en Bourse mercredi après un recul plus marqué qu'attendu de son chiffre d'affaires au troisième trimestre et l'abaissement de ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. (voir

De son côté, BIC a réalisé entre juillet et septembre un chiffre d'affaires de 488,8 millions d'euros, en hausse de 0,5% à base comparable (+4,4% en publié et -1,7% à taux de change constant).

"C'est un peu en dessous du consensus mais la rentabilité ressort, elle, au-dessus des attentes", souligne l'analyste.

BIC affiche pour le troisième trimestre un résultat d'exploitation normalisé de 97,6 millions d'euros (+7,25% sur un an), faisant ressortir une marge d'exploitation normalisée de 20%.

OBJECTIFS CONFIRMÉS

Les marchés en croissance ont progressé de 7,8% à base comparable, tandis que l'Europe (-3,5% à base comparable) et l'Amérique du Nord (-1,8% à changes constant) se sont contractés.

Le chiffre d'affaires de l'activité grand public - qui regroupe la papeterie, les briquets et les rasoirs - a progressé de 2,9% à base comparable sur le trimestre.

Les ventes de rasoirs ont notamment augmenté de 14,4% et celles de briquets de 3,2%. Les revenus de la papeterie ont diminué de 4,7%.

Le chiffre d'affaires de l'activité produits publicitaires a pour sa part reculé de 11,3% à base comparable, toujours affecté par le ralentissement économique des pays d'Europe du Sud.

Sur les neuf premiers mois de l'année, la marge brute est en hausse de 2,6 points à 51,7% du CA, comparé à 49,1% sur la même période de 2011, et le résultat net ressort à 213 millions d'euros, en hausse de 15,8% en publié.

Côté perspectives, le groupe s'attend toujours à ce que son chiffre d'affaires des activités grand public progresse d'environ 5% à base comparable sur l'ensemble de l'année et à ce que la marge d'exploitation normalisée ressorte proche du niveau de 2011.

Pour l'activité de produits publicitaires, la baisse du chiffre d'affaires 2012 à base comparable "devrait être en ligne avec les tendances des neuf premiers mois", indique BIC.

En Bourse, l'action BIC progresse de 34% depuis le début de l'année, faisant ressortir une capitalisation boursière de près de 4,4 milliards d'euros.

* Le communiqué de la société :

link.reuters.com/cer53t (Blandine Hénault, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below