17 octobre 2012 / 10:25 / dans 5 ans

LEAD 1-ASML achète Cymer près de E2 mds, le T4 s'annonce morose

* Une acquisition importante pour le développement de nouvelles puces

* Carnet de commandes du T3 inférieur aux estimations

* Bénéfice net de 285 mlns d‘euros, consensus 278 mlns

* Les ventes du T4 vues dans le bas de la fourchette des attentes

* L‘action ASML en nette baisse

par Roberta Cowan

AMSTERDAM, 17 octobre (Reuters) - ASML a annoncé mercredi l‘acquisition pour 1,95 milliard d‘euros du spécialiste américain de photolithographie Cymer, ce qui le renforcera dans une nouvelle génération de puces électroniques alors qu‘il a fait état de prévisions d‘activité prudentes.

L‘opération permettra au groupe néerlandais, premier fabricant mondial d’équipements pour semi-conducteurs, de se renforcer dans les technologies de lithographie EUV (extrême ultraviolet), produisant des puces plus puissantes et plus fonctionnelles pour les smartphones et tablettes de demain.

ASML, qui a cherché lui-même à développer ces technologies mais a pris du retard dans ce domaine, a présenté comme une “évolution naturelle” l‘acquisition de la société californienne avec laquelle il coopère étroitement depuis plus d‘un an.

L‘acquisition, avec l‘accord de Cymer, se fera en numéraire et en actions et sera bouclée au premier semestre 2013. Chaque actionnaire de Cymer recevra 20 dollars et 1,1502 action ordinaire ASML par titre Cymer. Le prix total représente une prime de 61% sur le cours moyen de Cymer ces 30 derniers jours.

ASML s‘attend à ce que l‘acquisition augmente son résultat par action d‘ici deux ans.

PAS DE PRÉVISION POUR 2013

Au troisième trimestre, le carnet de commandes d‘ASML totalisait 831 millions d‘euros, un chiffre inférieur aux attentes puisque les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 899 millions.

Le résultat net s‘est établi à 275 millions d‘euros, un peu moins que le consensus (278 millions), sur un chiffre d‘affaires de 1,23 milliard - conforme aux attentes des analystes.

ASML a indiqué que son chiffre d‘affaires du quatrième trimestre se situerait vers le bas de la fourchette d‘estimations, autour d‘un milliard d‘euros, et il s‘est refusé à livrer des prévisions pour 2013.

Peter Wennink, le directeur financier, a expliqué qu‘en temps de crise les consommateurs achetaient des versions d‘entrée de gamme de smartphones et de tablettes, ce qui pénalise les fabricants de mémoires qui sont clients d‘ASML.

Le message de prudence d‘ASML fait écho aux annonces faites mardi soir par Intel, un des principaux clients et actionnaire depuis cet été du fabricant néerlandais. Le groupe américain a revu en baisse ses projections de vente pour le quatrième trimestre du fait d‘une demande plus faible que prévu. (voir )

A la Bourse d‘Amsterdam, l‘action ASML décrochait de 2,5% à 40,28 euros à 10h25 GMT, accusant la deuxième plus forte baisse de l‘indice paneuropéen EuroStoxx50.

* BREAKINGVIEWS-ASML pays up for tighter control of new technology (Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below