Securitas annonce une réorganisation, 400 emplois supprimés

mercredi 17 octobre 2012 10h01
 

STOCKHOLM, 17 octobre (Reuters) - Securitas, le géant suédois des services de sécurité, a annoncé mercredi une réorganisation qui se traduira par la suppression de 400 emplois.

Le groupe, numéro deux mondial de la sécurité derrière l'anglo-danois G4S, a vu ses résultats baisser sur les sept derniers trimestres, à cause de la crise économique en Europe mais aussi en raison d'une profitabilité plus faible que prévu aux Etats-Unis.

"Un programme de réduction des coûts a été lancé à Services de sécurité Amérique du Nord et Services de sécurité Europe", indique Securitas dans un communiqué. Les deux divisions ont représenté à elles seules 76% du chiffre d'affaires en 2011.

La division de Sécurité mobile et de télésurveillance, qui a représenté 10% du chiffre d'affaires en 2011, sera intégrée à Services de sécurité Europe.

L'objectif est de réduire les coûts de 300 millions de couronnes (34,7 millions d'euros) à partir de 2013. Les frais de restructuration, estimés à 360 millions de couronnes, seront provisionnés dans les comptes du quatrième trimestre.

Le service de presse a précisé que la réorganisation se traduirait par la suppression d'environ 400 postes. Securitas emploie quelque 300.000 personnes dans 51 pays, selon son rapport annuel 2011.

Après ces annonces, l'action Securitas s'adjuge autour de 2% à la Bourse de Stockholm. (Anna Ringstrom , Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)