LEAD 1-H&M-Economie et climat ont grevé le résultat au T3

jeudi 27 septembre 2012 09h23
 

(Actualisé avec précisions)

STOCKHOLM, 27 septembre (Reuters) - Des consommateurs qui font grise mine, une météo à l'avenant et des effets de change négatifs ont grevé les résultats et les marges du troisième trimestre de Hennes & Mauritz (H&M), la deuxième enseigne mondiale d'habillement.

"Les conditions du secteur de la distribution d'articles de confection restent difficiles dans bien des marchés, tant au regard de la météo que du climat macroéconomique", explique le directeur général Karl-Johan Persson, dans un communiqué publié jeudi.

H&M a fait état d'un bénéfice avant impôt de 4,90 milliards de couronnes suédoises (565 millions d'euros) au troisième trimestre, qui court de juin à août, contre 4,85 milliards un an plus tôt et un consensus des analystes interrogés par Reuters de 5,37 milliards.

Le groupe suédois précise que les effets de change ont retranché 200 millions de couronnes au résultat imposable.

La marge brute est ressortie à 58,2% du chiffre d'affaires contre 58,6% et 59,1% attendue.

Les ventes sur la période du 1er au 25 septembre, début du quatrième trimestre fiscal, ont augmenté de 14% en monnaie locale.

H&M et son concurrent direct, l'espagnol Inditex, ont jusqu'à présent mieux résisté à la crise que la plupart de leurs concurrents, grâce à leur stratégie de prix bas et à une diversification géographique poussée, notamment dans les pays émergents.

Inditex, propriétaire de la marque Zara, a publié la semaine passée un bénéfice semestriel supérieur au consensus. (voir )

H&M, qui gère plus de 2.600 magasins dans 44 pays et se développe rapidement en Chine, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, compte en ouvrir 300 cette année, au lieu des 275 précédemment prévus.

L'action perd près de 4% en Bourse de Stockholm. (Veronica Ek, Tangi Salaün et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié)