19 juin 2012 / 12:07 / il y a 5 ans

Dividende-Les Utilities premières victimes d'une nouvelle taxe-Exane

* Les groupes dans les infrastructures également touchés -Exane

* Une nouvelle taxe de 3% sur les dividendes va être instaurée -Les Echos

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS, 19 juin (Reuters) - Les valeurs des grands groupes de services aux collectivités ainsi que des entreprises travaillant dans les infrastructures seraient les plus affectées par une nouvelle taxe sur les dividendes, estiment mardi les analystes d'Exane BNP Paribas dans une note.

Selon le journal Les Echos, le gouvernement a le projet d'instaurer dès cet été une nouvelle taxe de 3% sur les dividendes, qui serait adoptée au Parlement lors du vote de la loi de finances rectificative, et qui devrait rapporter 800 millions d'euros par an à l'Etat. (voir )

Le Medef a promptement réagi à cette information. "Augmenter la fiscalité des dividendes, c'est courir le risque que ces investisseurs privés investissent moins ou investissent ailleurs, ou cessent d'avoir envie d'investir", a déclaré la présidente de l'organisation patronale Laurence Parisot, lors de sa conférence de presse mensuelle.

Personne n'était disponible dans l'immédiat au ministère de l'Economie pour un commentaire.

Les analystes d'Exane BNP Paribas écrivent qu'une telle taxe "devrait avoir un impact modéré sur le déficit public".

Ils rappellent qu'elle vise en effet à compenser la perte de recettes provoquée par la suppression d'une retenue de 30% appliquée aux fonds de placement étrangers (OPCVM), afin de garantir une égalité de traitement avec les acteurs français.

BAISSER LES TAUX DE DISTRIBUTION

"Les entreprises pourraient réagir à une telle mesure en réduisant leur taux de distribution afin de préserver leur niveau de flux de trésorerie", ajoutent les analystes.

Et de citer parmi les principaux contributeurs à cette taxe Sanofi, France Télécom, GDF Suez, Total et EDF. En revanche, les groupes immobiliers, qui bénéficient d'exonérations d'impôts, devraient être épargnés par cette mesure.

Selon des données Thomson Reuters, France Télécom affiche un niveau de rendement en matière de dividende (dividend yield) de 14,5%, GDF Suez de 8,9%, EDF de 6,9% et Total de 6,6%.

Graphique des dividend yields du CAC 40 :

link.reuters.com/mug88s

Hors exonérations fiscales et montée en puissance de la mesure, l'impact sur les bénéfices 2013 de GDF Suez pourrait être de 3%, de 2,8% pour Veolia Environnement, de 2,4% pour Suez environnement et de 1,4% pour EDF, estiment les spécialistes d'Exane.

Du côté, des groupes évoluant dans les infrastructures, Eurotunnel serait lourdement pénalisé avec un impact de 24% sur son bénéfice par action 2013.

"Cette nouvelle taxe sur les dividendes n'est que le début d'une augmentation structurelle de la pression fiscale" pour les entreprises, préviennent les analystes d'Exane.

Voir aussi :

* OPCVM/Dividende-La fiscalité française contraire à l'Europe (Avec Gwénaëlle Barzic et Jean-Baptiste Vey, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below