June 19, 2012 / 6:43 AM / 5 years ago

LEAD 3-Danone avertit sur sa marge à cause de l'Espagne

6 MINUTES DE LECTURE

* L'objectif de marge 2012 abaissé de 50 points de base

* L'objectif de croissance du CA maintenu

* Le groupe envisage des baisses de prix pour soutenir ses ventes

* L'action chute de plus de 7% (Actualisé avec réunion d'analystes, commentaires d'analystes, cours de Bourse)

par Noëlle Mennella

PARIS, 19 juin (Reuters) - Danone a prévenu mardi que la chute de la consommation en Espagne pèserait sur sa marge en 2012, un avertissement sanctionné en Bourse par un vif repli de son action, qui a effacé en une matinée tous ses gains du premier semestre.

Le groupe agroalimentaire français qui, le 17 avril, avait confirmé que sa marge serait stable en 2012, pense désormais qu'elle baissera de 50 points de base à données comparables par rapport à celle de 14,72% engrangée l'an dernier.

Il a néanmoins maintenu son objectif d'une croissance organique de 5 à 7% de ses ventes cette année, tout en précisant qu'elle se situerait "autour de 5%" au deuxième trimestre. De même, Danone confirme parier sur un free cash flow annuel de deux milliards d'euros.

"Le groupe fait face depuis la fin du premier trimestre à un contexte de consommation en dégradation rapide et significativement plus forte qu'attendue dans les pays d'Europe du Sud, et tout particulièrement en Espagne", a expliqué Danone.

La hausse du coût des matières premières, le lait et l'emballage en tête, de 1 à 2% depuis la fin du premier trimestre, contribue aussi, mais dans une bien moindre mesure, à la décision du groupe de revoir ses ambitions à la baisse.

Pierre-André Térisse, le directeur financier de Danone, a évoqué le contexte "particulièrement problématique" de l'Espagne, où les consommateurs se tournent vers des produits moins chers.

L'Espagne a représenté en 2011 entre 7 et 8% du chiffre d'affaires de Danone et 12% de ses bénéfices.

Pierre Tegner, analyste de Natixis, estime que l'avertissement devrait se traduire par une baisse de 3% à 4% du bénéfice par action par rapport à ses estimations antérieures.

Lors d'une réunion avec des analystes financiers, Pierre-André Térisse a précisé que la dégradation annoncée de sa marge pèserait en premier lieu sur les produits laitiers frais.

Elle sera pour beaucoup le résultat d'une baisse des prix pratiquées par que le groupe, baisse que celui-ci ne chiffre pas, affirmant simplement sa volonté de travailler de "manière différenciée selon les marques ou même les lignes de produits", et "dans la sérénité".

NESTLÉ ET UNILEVER ACCUSENT LE COUP EN BOURSE

A la Bourse de Paris, le titre Danone cédait 7,04% à 48,19 euros à la mi-séance, effaçant tous les les gains engrangés depuis le 1er janvier, soit 2,5 milliards d'euros de capitalisation.

Au même moment, son grand concurrent Nestlé cédait 1,07% et Unilever 2,35% tandis que l'indice Stoxx 600 du secteur abandonnait 1,87%.

"Ce profit warning est surtout inquiétant parce qu'il met en lumière l'importance des difficultés économiques de l'Espagne () Si un groupe comme Danone en est là, on peut s'attendre à ce que d'autres suivent, et surtout cela ne va pas améliorer le sentiment de marché à l'égard de l'Espagne", commente un vendeur actions sous couvert d'anonymat.

De son côté, Francis Prêtre (CM-CIC) rappelle qu'"on savait que 2012 allait être difficile, et ce sera accentué par la crise de la consommation en Europe du sud".

"Cela remet en cause 2012 et 2013 en terme d'évolution de croissance des résultats, qui seront plus faibles que prévu", ajoute-t-il.

Danone a réaffirmé son intention de continuer à se développer dans les pays à fort potentiel de croissance tout en soutenant ses marques dans les pays de l'Europe de l'ouest, a déclaré son directeur financier.

Il a ajouté que les activités françaises du groupe se portaient "plutôt bien".

Danone est "au rendez-vous de ses enjeux majeurs de 2012" que sont le développement dans le yaourt grec aux Etats-Unis et l'accélération de sa croissance en Russie, a encore déclaré Pierre-André Térisse.

"Nous sommes dans nos plans de marche, voire au-delà", a-t-il dit.

* Voir le communiqué :

link.reuters.com/wef88s

Danone mise toujours sur les zones de croissances après le T1

DEALTALK Danone vise l'Amérique latine dans les laits maternisés

Le yaourt grec, locomotive de Danone pour reconquérir les USA (édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below