WPP dit avoir bien débuté l'année, l'AG promet d'être animée

mercredi 13 juin 2012 14h32
 

LONDRES, 13 juin (Reuters) - WPP a bien démarré l'année, a fait savoir mercredi le numéro un mondial de la publicité avant une assemblée générale qui s'annonce agitée, des investisseurs s'opposant à une forte hausse de salaire proposée pour le directeur général du groupe.

L'année "2012 a bien démarré, avec une croissance du chiffre d'affaires partout dans le monde et dans tous les secteurs d'activité", s'est félicité le président de WPP Philip Lader dans une déclaration qui devait être distribuée aux actionnaires lors de l'assemblée générale, qui a lieu à Dublin mercredi.

"Le bénéfice opérationnel est supérieur à celui qui est prévu dans le budget, ainsi qu'à l'an dernier, et l'amélioration de la marge est conforme à l'objectif de hausse de 0,5 point fixé par le groupe pour l'ensemble de l'année."

Plusieurs groupes de conseil et gros actionnaires de WPP ont indiqué qu'ils voteraient contre la proposition de relever de 60% la rémunération de Martin Sorrell, soulignant qu'elle excède de loin la hausse des rendements des investisseurs.

Le directeur général répond à ces critiques en disant qu'il mérite sa paie de 6,8 millions de livres (8,4 millions d'euros) pour avoir fait de WPP le numéro un mondial du secteur, avec plus de 160.000 salariés répartis dans 108 pays.

Cette augmentation de salaire intervient alors que des patrons de groupes britanniques de distribution comme Sainsbury et Tesco, ont accepté d'abaisser leur rémunération et que la révolte gronde contre les salaires des dirigeants de groupes comme Barclays, Inmarsat ou Prudential.

Ce mouvement, surnommé "le printemps des actionnaires", a incité des dirigeants comme Andrew Moss d'Aviva et Sly Bailey du groupe de presse Trinity Mirror à démissionner.

L'action WPP était en baisse de 1,3% à 760 pence à 11h44 GMT, ramenant la capitalisation boursière à 958 milliards d'euros. (Paul Hoskins, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)