Le dividende au centre de l'assemblée générale de France Télécom

mardi 5 juin 2012 16h20
 

PARIS, 5 juin (Reuters) - France Télécom tient ce mardi une assemblée générale appelée notamment à se prononcer sur une résolution des salariés en faveur d'une baisse du dividende dès cette année.

L'opérateur souhaite verser à ses actionnaires un dividende de 1,40 euro au titre de 2011, inchangé par rapport aux trois années précédentes, avant l'ajustement annoncé pour 2012 et 2013 afin de faire face à la guerre des prix provoquée par l'arrivée de Free sur le marché français du mobile. (voir )

Plusieurs syndicats militent cependant pour un abaissement dès cette année pour permettre à France Télécom de faire face à ses lourds besoins d'investissements tout en préservant les emplois dans la filière.

Pour la première fois, les actionnaires de France Télécom sont donc appelés à trancher entre deux résolutions : celle du conseil d'administration proposant un dividende stable à 1,40 euro et celle des actionnaires salariés en faveur d'un dividende de 1,00 euro.

Selon les données Thomson Reuters, le personnel de France Télécom possède environ 4,8% du capital via le fonds d'épargne du groupe et la détention d'actions gratuites. Il est le deuxième actionnaire de l'opérateur derrière l'Etat français - près de 27% du capital - dont le vote sera déterminant.

Pour tenter de faire pencher la balance en leur faveur, les représentants syndicaux ont plaidé leur cause auprès du ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique.

Ils manifestaient également devant la salle du Palais des Congrès où a débuté à 16h00 l'Assemblée générale du groupe, certains entonnant le refrain de "la Vie en Rose" d'Edith Piaf, transformée pour l'occasion en "la vie en orange".

CONTEXTE CHAHUTÉ   Suite...