BFA, maison mère de Bankia, en perte de E3,3 mds en 2011

mardi 29 mai 2012 08h55
 

MADRID, 29 mai (Reuters) - BFA (Banco Financiero y de Ahorros), maison mère de Bankia, l'établissement au coeur des difficultés du système bancaire espagnol, a annoncé lundi avoir finalement perdu 3,3 milliards d'euros en 2011 et non pas dégagé un bénéfice de 41 millions.

Dans un avis transmis au régulateur boursier espagnol, BFA précise que ce nouveau chiffre, obtenu après un réexamen de ses comptes de l'an dernier, reflétait un passage en revue aussi bien de son portefeuille de crédits que de ses besoins en capitaux.

Bankia, la quatrième banque d'Espagne, a demandé vendredi à l'Etat de lui fournir 19 milliards d'euros pour l'aider à surmonter ses difficultés, plus de deux fois le montant minimum estimé cette semaine par le gouvernement. (voir )

Cette demande d'aide, qui vient se rajouter à une précédente injection de 4,5 milliards d'euros de soutien public, a cristallisé les inquiétudes des investisseurs au sujet de l'Espagne, dont le rendement des obligations souveraines à 10 ans s'approche du niveau qui a déclenché l'aide internationale pour la Grèce, l'Irlande et le Portugal. (Jesus Aguado, Benoit Van Overstraeten pour le service français)