Fast Retailing (Uniqlo) vise des acquisitions en Europe ou aux USA

mercredi 23 mai 2012 19h54
 

PARIS, 23 mai (Reuters) - Le groupe japonais Fast Retailing , propriétaire d'Uniqlo, souhaite faire des acquisitions en Europe ou aux Etats-Unis, a déclaré à Reuters mercredi son PDG Tadashi Yanai.

Le groupe, qui possède également la marque de prêt-à-porter Comptoir des Cotonniers et le spécialiste de lingerie Princesse Tam Tam, s'est fixé pour objectif de devancer les géants mondiaux de l'habillement que sont l'espagnol Inditex (Zara, Massimo Dutti), le suédois Hennes & Mauritz (H&M, Cos) ou l'américain Gap.

"Nous serions intéressés par l'Europe et les Etats-Unis (...) par de petites ou grandes marques", a indiqué sans plus de précision Tadashi Yanai en marge d'une conférence de presse.

Fast Retailing poursuit au pas de course l'internationalisation d'Uniqlo, sa marque phare, avec l'ouverture de prévue de 200 à 300 boutiques par an, principalement en Asie.

Le groupe s'est fixé pour objectif d'atteindre 5.000 milliards de yens (50 milliards d'euros) de chiffre d'affaires d'ici à 2020, dont plus des deux tiers en Asie.

Pour accroître la visibilité d'Uniqlo, Fast Retailing vient de signer avec le numéro un mondial du tennis, Novak Djokovic, un contrat de cinq ans dont le montant n'a pas été dévoilé.

Le joueur arborera une tenue signée Uniqlo dès le tournoi de Roland Garros qui débute ce dimanche et portera aussi les vêtements décontractés de la marque hors des courts de tennis.

La marque nippone, fondée en 1984, a bâti son succès sur un concept de vêtements centrés sur les "basiques" du vestiaire, déclinés dans de nombreux coloris, et des pièces sportswear conçues dans des tissus techniques, pour les temps froids comme chauds. (Pascale Denis, avec Nina Sovih, édité par Marc Angrand)