L'agroalimentaire française résiste à la crise-Ania

mardi 22 mai 2012 17h24
 

* L'Ania rencontrera le ministre Stéphane Le Foll le 4 juin

* La France perd des parts de marché à l'export

* Le CA du secteur devrait être maintenu au niveau de celui de 2011

* Les effectifs devraient aussi rester stables

PARIS, 22 mai (Reuters) - L'agroalimentaire français résiste à la crise mieux que d'autres secteurs d'activité malgré la flambée des prix des matières premières et la baisse des dépenses des ménages, a fait valoir mardi sa fédération professionnelle Ania, qui espère se faire entendre par le nouveau gouvernement.

Les responsables de l'Association nationale des industries alimentaires seront reçu le 4 juin par Stéphane Le Foll, nommé la semaine dernière ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

"C'est la première fois que l'intitulé de notre ministre de référence intègre explicitement l'agroalimentaire", s'est réjoui le président de l'Ania Jean-René Buisson, lors d'une conférence de presse.

"On va lui faire un point de la situation et lui demander qu'il s'occupe de l'agroalimentaire au moins autant que de l'agriculture."

Premier employeur industriel en France, l'agroalimentaire a perdu des parts de marché au niveau mondial comme européen et se retrouve aujourd'hui quatrième exportateur agroalimentaire mondial, derrière le Brésil, a déploré Jean-René Buisson.   Suite...