Les prévisions prudentes de Maersk plombent le titre en Bourse

mercredi 16 mai 2012 11h29
 

COPENHAGUE, 16 mai (Reuters) - Le groupe pétrolier et de transport maritime A.P Moller-Maersk s'est montré prudent mercredi sur la reprise des taux de fret, une annonce qui a provoqué une baisse du titre en Bourse malgré des résultats trimestriels meilleurs que prévu.

A la Bourse de Copenhague, l'action Maersk reculait de 4,96% à 9h03 GMT après avoir chuté jusqu'à 7% dans les premiers échanges.

L'industrie mondiale du transport maritime, dans laquelle le groupe est présent avec sa division Maersk Line, a été frappée de plein fouet par le retournement économique, la faible demande et les excès de capacités ayant provoqué une chute des taux de fret et des pertes pour les entreprises du secteur. Les récentes améliorations conjoncturelles ont en partie relevé les taux et ravivé les espoirs de reprise.

Maersk a indiqué qu'il s'attendait désormais à un résultat annuel pour 2012 "légèrement inférieur" à celui de l'an dernier, une amélioration modeste par rapport à la précédente prévision du groupe.

Mais les analystes espéraient un signal plus fort sur une reprise des taux de fret.

Au premier trimestre, le bénéfice net de Maersk a progressé à 6,67 milliards de couronnes danoises (897,3 millions d'euros) contre 6,35 milliards un an plus tôt. Les analystes interrogés par Reuters attendaient au contraire un repli du résultat net à 2,73 milliards de couronnes.

Maersk Line, première entreprise mondiale de transport de conteneurs, a maintenu sur les trois premiers mois de l'année sa part de marché à 15% du marché mondial.

La division de transport maritime de Maersk a néanmoins vu ses comptes plonger dans le rouge avec une perte nette de 3,40 milliards de couronnes contre un bénéfice de 2,32 milliards au premier trimestre 2011.

Cette perte est supérieure aux attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre de 2,26 milliards de couronnes. (John Acher, Blandine Hénault pour le service français, édité par)