EADS-La crise de la zone euro, un casse-tête pour gérer le cash

mercredi 16 mai 2012 09h32
 

PARIS, 16 mai (Reuters) - EADS adapte la gestion de sa trésorerie et de ses couvertures à cause de la crise dans la zone euro, avec désormais de "vraies problèmes" en Espagne, l'un de ses pays actionnaires, a déclaré mercredi le directeur financier du groupe d'aérospatiale et de défense, Hans-Peter Ring.

"Il est clair que la situation politique liée à la crise de l'euro (...) est le principal problème sur le plan de l'envionnement macroéconomique et, avec l'exécution de nos programmes (dans l'aérospatiale), ce sont probablement les deux gros risques pour le futur", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique, en réponse à une question sur le spectre d'une sortie de la Grèce de l'euro.

"Maintenant, en Espagne, nous voyons également de vrais problèmes qui arrivent. C'est une inquiétude qu'on a actuellement et quelque chose à laquelle nous devons nous adapter en tant qu'entreprise, ce que nous faisons en termes de couvertures et de gestion du cash", a ajouté Hans-Peter Ring.

"C'est l'un de nos gros casse-tête aujourd'hui parce que nous avons vu une forte détérioration de nos partenaires, c' est-à-dire les banques, depuis deux ans et il est devenu beaucoup plus difficile de faire face à un tel contexte".

EADS, fusion d'intérêts français, allemand et espagnol en 2000, a annoncé mercredi, à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, une charge de 158 millions d'euros liée à un problème de fissure sur les ailes de son très gros porteur A380 pour lesquelles il dit avoir trouvé une solution permanente.

Hans-Peter Ring a précisé qu'il pourrait y avoir de nouvelles charges liées aux futures livraisons de cet appareil jusqu'à ce que les réparations des fissures soient réalisées. (Tim Hepher et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)