LEAD 1-EADS-T1 meilleur que prévu, charge de E158 mlns sur l'A380

mercredi 16 mai 2012 07h39
 

(Actualisé avec précisions)

PARIS, 16 mai (Reuters) - EADS a annoncé mercredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à un bond du bénéfice d'exploitation (Ebit) d'Airbus, mais a annoncé une charge de 158 millions d'euros liée aux fissures sur les ailes de l'A380 pour lesquelles il dit avoir trouvé une solution permanente.

Le groupe européen d'aérospatiale et de défense a également jugé désormais "plus ambitieux" son objectif de livraison de 30 unités du très gros porteur en 2012 du fait d'un grand nombre de livraisons différées, sans toutefois compromettre l'objectif d'équilibre du programme d'ici début de 2015.

EADS a dégagé au premier trimestre un Ebit de 343 millions d'euros, en hausse de 79%, et un chiffre d'affaires de 11,404 milliarsds, en progression de 16%, et un résultat net de 133 millions au lieu d'une perte de 12 millions un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Inquiry Financial Europe attendaient en moyenne pour le premier trimestre un chiffre d'affaires de 10,636 milliards et un Ebit de 331 millions.

EADS a confirmé prévoir pour 2012 un Ebit avant éléments non récurrents supérieur à 2,5 milliards d'euros - contre 480 millions pour le seul premier trimestre - et une hausse supérieure à 6% de son chiffre d'affaires.

Airbus a également réaffirmé viser environ 570 livraisons cette année, précisant que le nombre de commandes brutes devrait être supérieur aux livraisons. En janvier, l'avionneur avait dit tabler sur 600-650 commandes brutes d'avions en 2012, après un record de 1.608 en 2011.

L'action EADS a clôturé mardi en hausse de 1,06% à 29,03 euros mardi, donnant une capitalisation de 23,94 milliards. Elle a affiche une hausse de 20% depuis le début de l'année, qui s'ajoute à un bond de 38% en 2011. (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)