Intesa-Bénéfice en hausse de 22% au T1, provisions accrues

mardi 15 mai 2012 15h25
 

MILAN, 15 mai (Reuters) - Le bénéfice net d'Intesa Sanpaolo , première banque de détail en Italie, a progressé de 22% à 805 millions d'euros au premier trimestre, soutenu par des plus-values de trading sur ses propres obligations.

La banque a dû passer des provisions pour créances douteuses sur 970 millions d'euros au cours du trimestre, une hausse de 43% par rapport à la même période de l'an dernier, pour prendre en compte la dégradation de la qualité du crédit dans le pays, frappé par une profonde récession économique.

Les craintes d'une dégradation de la situation économique en Italie, où Intesa réalise 80% de son activité, est l'un des éléments cités par l'agence Moody's pour justifier l'abaissement massif de la note de crédit des banques italiennes lundi.

Moody's a abaissé lundi la note d'Intesa à A3, au même niveau que la dette souveraine italienne. (voir )

Intesa a annoncé que son ratio "core Tier 1", mesure de solidité financière, se situait à 10,5% fin mars, contre 10,1% à la fin de l'an dernier - l'un des plus élevé d'Italie.

La banque s'attend à un bénéfice opérationnel globalement stable en 2012, hors éléments exceptionnels.

Comme d'autres établissements financiers italiens, Intesa a terminé l'année 2011 dans le rouge, avec une perte de 10,1 milliards d'euros sur l'année, après avoir passé d'importantes provisions pour dépréciation d'écarts d'acquisition afin de nettoyer son bilan, lourdement affecté par la crise de l'euro.

Le titre recule de près de 2% en Bourse de Milan. (Silvia Aloisi, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame)