ENCADRE-Amundi-Collecte nette de E5,6 mds au T1 malgré les réseaux

vendredi 11 mai 2012 10h53
 

PARIS, 11 mai (Reuters) - Amundi a enregistré une collecte nette de 5,6 milliards d'euros au premier trimestre malgré la poursuite des rachats dans les réseaux, les institutionnels et l'épargne salariale soutenant l'activité, a annoncé vendredi le Crédit agricole.

En 2011, la société de gestion, détenue à 75% par le Crédit agricole et à 25% par la Société générale, avait accusé une décollecte de 35 milliards d'euros concentrée sur la France et les produits monétaires distribués par les réseaux. (voir )

Au premier trimestre, Amundi a collecté 4,2 milliards d'euros sur le segment des institutionnels et "corporates", 1,1 milliard auprès des distributeurs tiers, notamment à l'international et environ 3,7 milliards au titre de l'épargne salariale. En revanche, la décollecte se poursuit au sein des réseaux, (-3,4 milliards d'euros).

A fin mars, les encours d'Amundi s'élevaient à 688,7 milliards d'euros, en hausse de 4,6% par rapport à fin 2011. Outre un rebond de la collecte, la société de gestion a également bénéficié d'un effet de marché et change positif à hauteur de 24,5 milliards d'euros.

Sur les trois premiers mois de l'année, l'indice paneuropéen Stoxx 600 a progressé de 7,7%, à la faveur des opérations de refinancement à long terme de la Banque centrale européenne (BCE) et de statistiques macroéconomiques américaines jugées solides.

En mars, dans un entretien à Reuters, le directeur général d'Amundi, Yves Perrier, avait dit s'attendre à ce que le métier de la gestion d'actifs reste sous pression en 2012, mais se voulait "raisonnablement optimiste" sur ses perspectives, disant s'attendre à une croissance de ses revenus et de son résultat. (voir )

Au premier trimestre, le résultat net de la deuxième société de gestion en Europe par la taille de ses encours est ressorti à 158 millions d'euros, en hausse de 22,2%, ses charges d'exploitations ayant baissé de 7,2% et Amundi ayant réalisé une plus-value de 60 millions d'euros suite à la cession d'une participation minoritaire aux Etats-Unis.

Lien vers le communiqué du Crédit agricole:

link.reuters.com/men28s (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Marc Angrand)