LEAD 2-Cisco-T3 meilleur que prévu, mais des inquiétudes persistent

jeudi 10 mai 2012 00h09
 

(Actualisé avec prévisions pour le T4)

9 mai (Reuters) - Cisco Systems a fait état mercredi de prévisions trimestrielles inférieures aux attentes de Wall Street, ce qui ravivé les inquiétudes des investisseurs concernant la capacité du numéro un mondial des réseaux à résister à une conjoncture déprimée, d'où une chute de plus de 9% dans des échanges d'après-Bourse.

Le groupe, fortement dépendant des dépenses technologiques des Etats et des entreprises, a pourtant annoncé des résultats du troisième trimestre de son exercice 2011-2012 supérieurs aux attentes.

Mais, pour le quatrième, Cisco a dit prévoir une hausse de son chiffre d'affaires comprise entre 2% et 5%, soit de 11,4 milliards de dollars à 11,8 milliards contre une prévision des analystes financiers de 12 milliards.

L'entreprise, en concurrence avec Hewlett-Packard et Juniper Networks, a également dit tabler sur un bénéfice par action hors exceptionnels pour les trois mois à fin juillet de 0,44 à 0,46 dollar contre un consensus de 0,49 dollar.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 6,6% sur le troisième trimestre 2011-2012, à 11,59 milliards de dollars, alors que les analystes financiers avaient anticipé 11,58 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 0,48 dollar contre un consensus de 0,47 dollar.

"Ce n'est pas trop mal, au vu l'environnement difficile que nous connaissons. Ceci étant dit, les nuages noirs continuent de s'accumuler sur la conjoncture mondiale et il reste à savoir si Cisco est en mesure de bien naviguer dans ce contexte", a dit Mark Sue, analyste chez RBC Capital Market.

Aux Etats-Unis, le chiffre d'affaires n'a augmenté que de 3,2% et dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, la hausse a été de 4,6%. (Nicola Leske, Benoit Van Overstraeten pour le service français)