Toshiba voit un bénéfice 2012-2013 en hausse de 45%

mardi 8 mai 2012 09h37
 

TOKYO, 8 mai (Reuters) - Toshiba, premier fabricant de puces japonais, a dit mardi anticiper un bond de 45% de son bénéfice pour l'exercice fiscal qui vient de commencer, grâce notamment à une demande soutenue pour ses memoires flash utilisées dans l'iPhone d'Apple.

Le conglomérat, qui fabrique toute une gamme de produits allant d'ampoules à des réacteurs nucléaires, a précisé que le résultat opérationnel de sa division englobant ces mémoires flash alait augmenter de 33% en 2012-2013, ce qui devrait compenser la faiblesse persistante de l'activité télévision.

Toshiba voit un bénéfice d'exploitation annuel de 300 milliards de yens (2,89 milliards d'euros) sur 2012-2013 alors que les analystes financiers avaient prévu 281,9 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Pour l'exercice 2011-2012, clos le 31 mars, le groupe a fait état d'un bénéfice opérationnel en baisse de 14%, à 206,65 milliards, sous le coup de ventes déprimées de téléviseurs au Japon et du ralentissement économique mondial.

La division produits numériques de Toshiba, qui comprend les télévisions à écran plat, a accusé une perte opérationnelle de 28,2 milliards de yens sur l'exercice qui vient de s'écouler, contre un bénéfice de 289 milliards en 2010-2011.

Les difficultés de Toshiba dans la télévision reflète celles de l'ensemble des acteurs japonais présent sur ce secteur, désormais dominé au niveau mondial par les sud-coréens Samsung Electronics et LG Electronics.

Sony, Panasonic et Sharp devraient afficher une perte combinée de 21 milliards de dollars dans les téléviseurs au cours de l'exercice fiscal qui vient de se terminer.

Le titre Toshiba est en hausse de 1% depuis le début de l'année, faisant moins bien que l'indice Nikkei (+8%).

Le groupe est en concurrence avec Samsung et Hynix dans les semi-conducteurs et avec GE et Areva dans le nucléaire. (Mari Saito, Benoit Van Overstraeten pour le service français)